AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RIEN NE SERT DE COURRIR, IL FAUT PARTIR A POINT ( 1ère partie de l'expédition)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: RIEN NE SERT DE COURRIR, IL FAUT PARTIR A POINT ( 1ère partie de l'expédition)   Ven 22 Mar - 0:14

RAPPEL AVANT RPG:



Les participants sont:
-Barbossa
-Norrington
-Angelica
-Barbe Noire
-Jack
-Teague
-Erika



Forces en présence:


Capitaine Barbossa:

Spoiler:
 


James Norrington:

Spoiler:
 



Barbe Noire:

Spoiler:
 


Jack Sparrow & Teague:

Spoiler:
 


Erika Nalymé:

Spoiler:
 


***


RPG

Comme vous avez pu le constater chers amis, tous les convois voguent vers l'Amérique. Vous l'avez donc devinez le trésor se trouve là-bas. Vous vous posez une question: ON VA TOUS ARRIVER EN MEME TEMPS ET VA Y'AVOIR BATAILLE!? Eh bien non! J'ai tout prévu! Chaque convoi arrivera à un endroit différent. Celui de Barbossa est neutre, par conséquent, il ne débarque qu'à la fin. Celui de James Norrington débarque à Caracas. Le QAR débarque quant à lui débarque à Rio de Janeiro. Le convoi de Jack et de Teague débarque à Valparaiso et celui d'Erika Nalymé débarque à Panama. Vous voila informé! Ensuite, voilà une petite description de la première partie de l'expédition:



PARTIE I: DEBOIRES AVANT DEBARQUEMENT. Cette partie est une sorte de prologue. Chaque personne va faire 1 post RPG dans lequel il va raconter le voyage de son point de départ à son arrivée. Pour les personnages arrivant à l'Est de l'Amérique du Sud, le Cap Horn est un passage OBLIGATOIRE, par conséquent, j'incite grandement mes amis RPgistes d'inclure ce contre temps dans leur post. Pour les autres. Décrivez comme vous voulez. ( INFO: LES PERSONNES QUI DEBARQUENT A L'OUEST ET A L'EST SONT CHOISIS AU HASARD! IL N'Y A PAS DE FAVORITISME!)



LE RP COMMUN VA COMMENCER. J'AI ETABLIT UN ORDRE DE PASSAGE POUR EVITER TOUT PROBLEME:

1/ Jack
2/ Norrington
3/ Barbe Noire
4/ Erika
5/ Teague
6/ Angy
7/ Barbossa




***



A VOS PLUMES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!






Pour toute question, envoyez moi un MP !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIEN NE SERT DE COURRIR, IL FAUT PARTIR A POINT ( 1ère partie de l'expédition)   Lun 15 Avr - 17:20

Hj: Teague, et les autres, je considère ce rp comme se passant avant la mort de Crystal. Je ne vois pas Jack et Teague partir à la recherche d'un trésor alors que leur fille/sœur vient de perdre la vie...!


I CHOOSE AN IMMORTAL LIfE
Rien ne sert de courir. Il faut partir à point.

Toutes voiles dehors!!

Le soleil cognait ma peau bronzée tandis que le vent fouettait mon visage. J'avais aujourd'hui un véritable cap, et j'étais accompagné de mon équipage, et de mon père. Tous deux aux commandes surtout moi, nous voguions en direction de l'Amérique à la recherche d'un trésor. Ça peut vous paraitre stupide dit comme ça. Mais personnellement, j'ai vu et vécu des choses que vous n'oseriez même pas imaginer... Des mutineries, des malédictions, la fontaine de jouvence... Tout cela était vrai. Pour une fois que je ne raconte pas de craque. Je dois avouer que je craignais légèrement une malédiction sur ce trésor encore peu connu. Personne n'avait encore essayé de mettre la main dessus, et je n'aimais que peu servir de cobaye. Mais l'appel de l'or était bien là, et je parvenais toujours à trouver des entourloupes pour me sortir d'une galère. Mieux que cela, aujourd'hui, mon père, le gardien du code, le sage, était à mes côtés et me soutenait pleinement. Ma sœur Crystal était restée avec son mari et sa fille à Tortuga.

Le vent était violent et faisait tanguer ce très cher Black Pearl. Mais le soleil battait son plein. La mer restait tout de même raisonnable, et le trajet se déroulait plutôt bien. Mon père était à la barre. J'en profitais pour faire un petit tour sur le pont du Pearl, voir si tout se passait bien, et profiter de la vue splendide que nous offraient les reflets du soleil sur l'océan. Je m'appuyai sur la barre du pont, et une vague vint s'exploser juste à cet endroit comme par hasard. Je grimaçai et restai immobile un instant, puis je me dirigeai vers mon père. J'étais trempé, le visage légèrement crispé.

Tout se passe bien?


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIEN NE SERT DE COURRIR, IL FAUT PARTIR A POINT ( 1ère partie de l'expédition)   Sam 1 Juin - 13:06

J'annonce officiellement que si Norrington n'apparait pas sous les 3 jours, le ptit nouveau Alexandre Durtis prendra dûment sa place...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Durtis

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 21
Localisation : Sur les mers!!
Humeur : Joyeux
Métier : Commandant de l'Hyperion.
Date d'inscription : 24/05/2013

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RIEN NE SERT DE COURRIR, IL FAUT PARTIR A POINT ( 1ère partie de l'expédition)   Mar 11 Juin - 16:46

La journée ensoleillé semblait prometteuse, et Alexandre contemplait la mer et le HMS Constitution situer sur les arrières du HMS Victory que commendait lui-même alexandre. Toute voiles dehors, les navires avancaient à bonne vitesse. Depuis que Alexandre avait pris le commandement, le vent n'avait cessé de souffler pour eux si bien qu'ils avait pu gagner du temps, le capitaine barbossa, représentant de sa majésté britannique serait fier de constater que malgré le retard pris avant l'appareillage, la flotte des deux navires était dans les temps.

Alors qu'alexandre avait pris le commandement, il avait eu quelques surprises avant l'appareillage, en effet, il n'y avait pas les vivres neccessaire pour le voyage, pas la quantité d'armes attendu et certains matelots avaient manqué à l'appel. Ils avaient été retrouvés, réprimandé et corrigé pour leurs fautes et alexandre avait enfin put faire appareiller les deux navires. Choses qui n'avait pas été facile, mais une fois la mer prise, les équipage des deux navires montrérent leurs compétences en envoyant la toile rapidement. Alexandre les avaient ensuite entrainées.

Les entrainements avaient consistés à cherger les canons et faire feu le plus vite possible. Le côté tribord était le plus rapide, mais le côté babord n'était pas loin, et si ils étaient attaqués, alexandre savait qu'il aurait un certain avantage bien qu'il n'en jurait pas. On avait fait procedé à des épreuves de tir, là aussi, les fusiliers marin s'étaient montrés redoutable, et le reste aussi. Resultats satisfaisants.

En fin de journée, deux navires avaient été repérés et les navires britanniques avaient largués la toile afin de fuir. Ils avaient une mission et elle n'était pas de détruire les batîments adverses avait repété alexandre. La compétence de ses officiers et des marins avait permis de semer l'ennemi rapidement et alexandre surveillait à présent leurs arrières. Il ne voulait pas voir surgir un adversaire dans son dos sans être prévenu.

Son second, un certain monsieur Quarme, était resté prés de lui lorsque la vigie cria que la ville de Caracas était en vue. Alexandre pointa sa lunette sur la cité portuaire... Remplie de petites barques, aucun navire de guerre. * Barbossa avait raison, il n'y a auncun navire de guerre* pensa alexandre, fier de constater que le corsaire ne s'était pas trompé.

-Preparez le navire à appareiller monsieur Quarme et faites passez le mot au HMS Constitution.
-Bien monsieur.

Les marins s'activaient à replier les voiles, preparer les chaloupes fut aussi demandé, les officiers étaient à cran, tout le monde hurlait et le Constitution commenca à faire de même. Alexandre surveillait ses marins et l'approche du port, bientôt il débarquerait. Pas pour se reposer et profiter du soleil, mais pour une mission bien précise. En attendant, l'heure était à mettre le navire en panne et s'assurer que tout soit fait dans l'ordre. Alexandre interpella son second et ordonna:

-Preparez la prisonniére au débarquement. Elle vient avec nous.
-Monsieur.

Il porta la main à son chapeau et s'en fût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RIEN NE SERT DE COURRIR, IL FAUT PARTIR A POINT ( 1ère partie de l'expédition)   

Revenir en haut Aller en bas
 
RIEN NE SERT DE COURRIR, IL FAUT PARTIR A POINT ( 1ère partie de l'expédition)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu d'écriture : Quand tu aimes il faut partir.
» Rien Ne Sert De Crier
» les choses qui te sont irremplaçable!
» ça ne sert à rien de rêver
» [Shakespeare, William] Roméo et Juliette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les océans :: Les océans-
Sauter vers: