AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Jeu 30 Mai - 23:13



« En proie à un amour presque mortel... »
MUSIC THEME Δ The Burning Bush - Hans Zimmer
C
'était la première fois que je venais ici, et nombreux matelots savaient qu'il fallait être à moitié fou pour avoir l'idée de se rendre ici. La raison ? : Les sirènes. Il paraît que l'on pouvait en apercevoir un grand nombre ici et que ces créatures n'étaient pas les plus adorables. Chose qui m'avait troublé. Lorsque l'on parle de sirènes, c'est toujours des mots péjoratifs pour les décrire. Elles mangent les hommes, ce sont d'infâmes monstres... Et pourtant, moi qui eut l'occasion d'en apercevoir une, ne semblait pas aussi méchante que cela. Bien au contraire, elle m'avait même sauvé la vie ! Au combien je lui serais reconnaissante aujourd'hui. J'avais faillis mourir en plongeant dans les profondeurs de l'océan, mais elle m'avait fait remonter à la surface avant de me déposer sur le rivage et de repartir. Oui, à l'heure qui l'est, je serais sans doute mort. Voilà pourquoi je voulais absolument la retrouver et je me disais que sans doute, est-ce ici où j'avais plus de chance de la revoir ? J'avais eus la chance qu'un homme courageux - et surtout, parce qu'il était intéressé par mon butin... - ait l'amabilité de m'emmener jusqu'ici pour m'y déposer avant de repartir. Je souriais mais je faisais malgré attention d'être loin du bord de l'eau pour éviter d'être dévoré par l'une de ces hybrides... Mais à vrai dire, c'était plutôt calme pour une baie occupée par ces créatures. Il n'y avait rien, le vent ne soufflait même pas ! Je me suis mis en marche pour faire le tour des lieux, désireux malgré tout de découvrir cet endroit avant d'essayer d'attirer la sirène que je désirais tant voir, après ces années où l'on ne s'était plus vu et surtout, je cherchais un endroit où je pourrais être à la fois en contact avec l'eau, mais pas trop prêt non plus... Je vis alors cet espèce de rocher, gigantesque, planté dans le sable et positionné au dessus de l'eau, légèrement en hauteur. Sans doute, un mètre et quelques au dessus de l'eau... Je me couchais là-dessus avant d'observer le liquide, bouger doucement : il n'y avait aucune vague. J'attendis pendant plusieurs minutes. Encore et encore. J'avais presque finis par abandonner lorsqu'une tête sortis de l'eau. Instinctivement, j'avais fais un geste de recul avant de me replacer. Mes yeux plongeaient dans ces grandes prunelles bleues pétillants de malice et je ne pus m'empêcher de lui adresser un petit sourire timide. Elle était magnifique, malgré que son visage était légèrement caché par quelques mèches noires qui lui tombaient dessus. Hésitante, elle finit par se rapprocher. Je voulu me rapprocher à mon tour, mais je me retins, ce n'était pas elle qui m'avait sauvé la dernière fois, mais une autre... «- ... N'aurais-tu pas une amie qui aurait sauvé un humain, il y a quelques années de cela? Je n'étais encore qu'un gosse... ». Je lui fis la description de la créature, mais elle m'affirma que non en secouant la tête de droite à gauche. Elle restait bien silencieuse.. Je voulus partir, mais quelque chose m'en empêcha. Peut être parler d'avantage avec cette hybride-là ? Non, si cela se trouvait, c'était un piège ! Ou peut être que non ? A force de réfléchir, je ne l'avais pas vu en train de tenter de grimper sur le rocher, mais elle repartit d'un seul coup sous l'eau, comme effrayée par quelque chose. Je me relevais d'un bond avant de brandir mon épée... «- Qui va là !?!? ».
Revenir en haut Aller en bas
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Mer 5 Juin - 18:44

  Erika était toujours à la recherche du capitaine Sparrow. Elle avait commencé à parcourir les mers des Caraïbes sur le navire Le Célibataire, que Hector Barbossa lui avait confié ainsi que des matelots de la flotte anglaise pour lui permettre de naviguer dans de bonnes conditions. Jusque-là, les recherches étaient loin d'être fructueuses, puisque personne ne semblait avoir vu le célèbre navire aux voiles noires récemment, pas même à Tortuga. Ils étaient parvenus jusqu'à la Baie des Sirènes, et Erika ordonna à son équipage d'y faire escale, ignorant leurs réprobations. Ils prétextaient que cet endroit était hanté par des créatures sous-marines qui emmenaient dans les profondeurs quiconque se risquait à passer dans les environs, et personne ne revoyait jamais la surface de ces eaux apparemment calmes. Erika ne croyait pas à ces légendes, ces rumeurs de marin qui se déformaient aussi vite qu'elles se répandaient. Désirant faire une pause loin de la flotte du Célibataire, elle n'écouta pas les avertissements et désapprobations et mit pied à terre.

  La jeune femme commença à faire le tour sur l'île rocheuse. Qui sait, peut-être trouverait-elle un indice quelconque prouvant le passage de pirates dans les environs ? Elle avançait tant bien que mal sur la surface inégale de la roche, quand elle entendit une voix d'homme qui s'élevait un peu plus loin. Sur la défensive, elle sortit de son fourreau l'épée qu'elle avait emmenée au cas où elle rencontrerait un imprévu. Elle progressa rapidement et dans la plus grande discrétion. Son entraînement intensif commençait à payer si bien qu'elle parvenait à avancer avec la plus grande agilité. Soudain, elle aperçut la silhouette d'un homme, perché sur un rocher, et qui semblait observer quelque chose en contrebas. Elle regarda les environs avec attention, mais ne remarqua aucun autre présence. Cet homme était-il venu seul ? A qui parlait-il ? Elle voulut rester discrète, mais elle glissa sur une pierre et se rattrapa de justesse. L'espace d'une seconde, elle espérait que l'homme n'avait rien remarqué, mais elle entendit un bruit d'eau, et l'intéressé se retourna vivement.


  « Qui va là ? »

  Il ne servait plus à rien de se cacher, elle s'était fait repérer. Erika se releva donc et lui fit face. Elle tenait fermement son épée, car il était également armé, et ce n'était pas le moment de risquer quelque mésaventure. Cependant, il avait l'air davantage effrayé qu'agressif ; elle maintint donc son arme sur le côté, à l'affût de la moindre attaque.


  « Je m'appelle Erika Nalymé. Je ne suis ici qu'en escale ; moi et mes hommes allons bientôt repartir. Qui êtes-vous, et que faites-vous, seul, ici ? Je vous ai entendu parler... »


_________________


Dernière édition par Erika Nalymé le Ven 14 Juin - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Jeu 6 Juin - 16:49



« En proie à un amour presque mortel... »
MUSIC THEME Δ The Burning Bush - Hans Zimmer
J
e n'eus point besoin de me faire prier d'avantages pour que la personne en question qui avait fait fuir la sirène ne se présente. Je la regardais de haut en bas la détaillant du mieux que je pouvais afin de savoir à qui aurais-je bien pu affaire... C'était une jeune femme possédant de long cheveux bruns et deux yeux tirants sur le verts et le gris. Elle avait un corps plutôt bien dessiné et contrairement aux femmes que l'on aurait pu rencontrer à Port Royal, elle ne semblait pas être ce genre de demoiselle portant des robes bouffantes et des bijoux à outrance pour montrer sa richesse. Tout comme moi, elle semblait avoir une allure lui permettant non pas pour se battre mais plutôt pour fuir ou tout simplement être discrète... Faisais-je face à une voleuse ? Ou une pirate ?... Ce que je craignais le plus, c'était d'être tombé sur une jeune femme au service du roi. J'avais attiré assez d'ennuis à Port Royal, je n'espérais point avoir des ennuis jusqu'ici, sur une simple baie remplit de poiscailles mangeurs d'hommes... A vrai dire, je n'avais envie de rencontrer personne et de rester seul. Certes, les braves citoyens n'aimaient pas les pirates, mais être un marin solitaire, on pouvait aussi s'attirer des ennuis. Mieux valait choisir le pavillon sous lequel on désirait naviguer rapidement. Mais je devais être capitaine...!! Certes, je n'avais que 14 ans... Cependant, je ne voulais point redevenir un simple matelot aux ordres d'un autre forban. Surtout s'il a le même caractère que mon père... « - Je m'appelle Erika Nalymé. Je ne suis ici qu'en escale ; moi et mes hommes allons bientôt repartir. Qui êtes-vous, et que faites-vous, seul, ici ? Je vous ai entendu parler... ». Même si elle n'essaya point de contourner mes interrogations, je restais sur mes gardes. Je gardais mon épée en main comme elle en faisait autant. A la moindre menace, je n'hésiterais pas à utiliser ma lame, même à contre-cœur, mais bien sûr, je préférais ne point en arriver là. Je me suis donc mis à sourire et prit la parole à mon tour. « - Leeroy Innocent Ravenclaw. Je suis venu ici pour remercier une amie puisque je n'eus point l'occasion de le faire avant... Mais malheureusement, je suis tombé sur la mauvaise sirène. ». Je me fis un petit rire avant de reprendre... « - Vous savez, ce n'est pas le meilleur endroit pour jeter l'ancre. Vous auriez dû vous diriger vers Tortuga... ».
Revenir en haut Aller en bas
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Sam 8 Juin - 13:11

« - Leeroy Innocent Ravenclaw. Je suis venu ici pour remercier une amie puisque je n'eus point l'occasion de le faire avant... Mais malheureusement, je suis tombé sur la mauvaise sirène. »

Erika inspecta le jeune homme qui se tenait devant elle. En réalité, elle avait du mal à déterminer l'âge qu'il pouvait avoir... Cependant, il était sur la défensive et ne semblait pas constituer une menace, et ses paroles avaient l'air sincère. Il était encore sur ses gardes ; elle décida donc de ranger son arme pour le mettre davantage en confiance. Ils se tenaient encore à bonne distance l'un de l'autre, elle aurait donc le temps de remettre la main sur son épée s'il venait à attaquer pour quelque raison. Ses paroles intriguèrent la jeune femme, qui répliqua :


« Vous voulez me faire croire que vous avez une sirène pour amie, et que vous venez justement d'en croiser une...? »


Elle ignorait si le dénommé Leeroy Ravenclaw plaisantait, ou bien si elle était simplement tombée sur un fou. Autrement dit, elle ne savait pas si elle devait rire, ou bien l'ignorer et rebrousser chemin. Dans tous les cas, elle avait du mal à le prendre au sérieux.


« - Vous savez, ce n'est pas le meilleur endroit pour jeter l'ancre. Vous auriez dû vous diriger vers Tortuga.... ».


Ces dernières paroles semblaient pourtant dotées de sens, et elle conclut qu'elle ne risquait rien à lui dévoiler sa mission. Peut-être possédait-il une information qui lui serait utile. Il se demandait probablement ce qu'elle venait faire ici, et quelle était la nature de ses intentions - tout comme elle se demandait à quel genre d'homme elle avait affaire.


« En vérité, je ne cherche pas la sécurité, mais je suis à la recherche d'un homme, peut-être en avez-vous entendu parler ? Il s'agit du Capitaine Jack Sparrow. »


Elle ne précisa pas dans quel but elle recherchait le pirate mais surveillait la réaction de l'homme qui lui faisait face. Après tout, elle ignorait encore tout de lui, et le fait qu'il voyageait seul ne présageait rien de bon. A sa connaissance, les hommes solitaires étaient bien souvent des malfaiteurs, et peut-être s'était-il allié à des pirates. Cette pensée la fit redoubler de méfiance, et elle serra inconsciemment le poing, luttant intérieurement pour ne pas ressortir son arme.

_________________


Dernière édition par Erika Nalymé le Ven 14 Juin - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Sam 8 Juin - 14:38



« En proie à un amour presque mortel... »
MUSIC THEME Δ The Burning Bush - Hans Zimmer
E
rika semblait hésiter, du moins elle ne rétorqua pas tout de suite face à ma réponse. Et je fus plus que soulagé en la voyant ranger son arme. Ne voyant point l'utilité de l'attaquer ou ne serait-ce que de l'effrayer, je décidais d'en faire autant. J'avais eus assez d'ennuis comme cela depuis il y a peu, et je ne désirais point en attirer d'avantage. Finalement, elle décida de reprendre la parole... « - Vous voulez me faire croire que vous avez une sirène pour amie, et que vous venez justement d'en croiser une...? ». Je la dévisageais en serrant la mâchoire avant de froncer les sourcils. Serait-elle en train d'insinuer que je racontais des balivernes ? Ne croyait-elle pas à ces légendes ? Où serait-ce dû au fait que j'avais réussis à rencontrer une sirène sans qu'elle ne me dévore en retour ? Je me penchais bien évidemment sur la première idée. Pourtant, tout pirates savaient dans quoi ils se lançaient en venant séjourner ici. Dans ces bassins, c'était remplit de ces créatures mangeuses d'hommes. Mais je me disais qu'au fond, on ne pouvait être au courant de tout. Et il valait mieux l'informer avant qu'elle n'ait la mauvaise idée de nager en ces lieux.. « - En effet... J'eus, quelques problèmes et l'une d'entre-elles vint me sauver de la noyade. Ce qui est étrange, c'est que j'étais une proie facile à ce moment là, elle aurait pu me tuer, mais elle ne l'a pas fait... ; Croyez-moi, il y a des sirènes ici. ». Qu'importe si elle allait m'écouter ou non ensuite. Elle était de libre de faire ce qu'elle voulait et tant pis si elle ne me croyait pas ! Elle n'a qu'à le voir d'elle-même et on verra si je suis un menteur... Pour une fois que j'étais un minimum généreux avec une personne. J'avais raison depuis le départ ! On né pirate, on reste pirate. Qu'importe les aides qu'un brigand pourrait apporter au cours de sa vie, tout le monde à plutôt la fâcheuse tendance de se concentrer sur les crimes qu'il a commit. Jamais je ne pourrais me racheter... Mais là n'était pas la question à présent ! Je continuais donc de garder mon intention sur cette jeune femme car après tout, je connaissais certes son nom et son but aujourd'hui, mais cela ne me permettait sans doute pas de l'identifier vraiment. Elle restait une inconnue. J'avais cependant reprit une seconde fois la parole afin de lui indiquer une situation plus sûr pour jeter l'ancre, mais elle avait rétorqué me donnant d'avantages informations sur ces fins... « - En vérité, je ne cherche pas la sécurité, mais je suis à la recherche d'un homme, peut-être en avez-vous entendu parler ? Il s'agit du Capitaine Jack Sparrow. ». Je levais les yeux au ciel cherchant une personne avec un nom pareil. Les seuls personnes que j'avais pu fréquenter en tant que capitaine, c'était mon père. Mais je cherchais aussi parmi l'équipage de mon père qui, aurait bien pu se nommer ainsi... Après tout, après m'avoir balancé à la flotte, ils étaient tout de même contraint de choisir un leadeur pour mener le navire. MON NAVIRE... Mon regard se reposa de nouveau sur Erika avant de lui répondre... « - Capitaine de quel bâtiment, je vous prie ? Serait-ce le Dying Symphony ? Si c'est le cas, sans doute pourrais-je vous être utile, dans le cas contraire, je ne pense pas pouvoir vous aider là-dessus. Désolé... D'ailleurs, pourquoi rechercher cet homme ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Sam 8 Juin - 16:09

Tandis que Leeroy rangeait son arme, Erika sentit la tension descendre d'un cran, et cela la rassura. Visiblement, aucun des deux n'avait envie de démarrer un combat. En réaction à sa remarque sur les sirènes, il fronça les sourcils comme pour indiquer qu'il était parfaitement sérieux. Ces créatures de légende existeraient-elles ?

« - En effet... J'eus, quelques problèmes et l'une d'entre-elles vint me sauver de la noyade. Ce qui est étrange, c'est que j'étais une proie facile à ce moment là, elle aurait pu me tuer, mais elle ne l'a pas fait... ; Croyez-moi, il y a des sirènes ici. »


Erika constata à son insistance que, s'il ne disait pas la vérité, au moins le croyait-il vivement. Confuse, elle ne savait plus trop que croire. Elle s'était toujours dit que de telles créatures étaient tirées d'histoires inventées par des marins cherchant à attirer l'attention, mais Leeroy n'avait aucune raison de lui mentir. Elle s'approcha du bord mais ne vit rien d'autre qu'une eau stagnante reflétant la couleur du ciel. Sans être totalement convaincue, elle accepta de jouer le jeu.


« Voilà une histoire bien étrange, en effet... Si ce que vous dites est vrai, vous avez peu de chances de retrouver votre amie dans ces vastes eaux, d'autant que vous risquez votre vie en vous approchant de centaines d'autres créatures qui ne seront sûrement pas aussi clémentes que la première. »


En réalité, Erika trouvait l'acte de Leeroy très honorable. S'il croyait vraiment à cette histoire, il lui fallait du courage pour oser revenir ici pour revoir la personne qui lui avait sauvé la vie. Elle se demanda s'il revenait par simple curiosité ou pour une autre raison...
A sa grande surprise, il ne sembla pas reconnaître le nom de Sparrow lorsqu'elle l'évoqua :


« - Capitaine de quel bâtiment, je vous prie ? Serait-ce le Dying Symphony ? Si c'est le cas, sans doute pourrais-je vous être utile, dans le cas contraire, je ne pense pas pouvoir vous aider là-dessus. Désolé... D'ailleurs, pourquoi rechercher cet homme ? »

« Non, il ne s'agit pas du Dying Symphony mais du Black Pearl. Je suis étonnée que vous n'en ayez jamais entendu parler... Jack Sparrow est très recherché, il est l'un des pirates les plus renommés de notre époque. L'un des hommes les plus fidèle au Roi d'Angleterre, le Capitaine Barbossa, lui-même ancien pirate, m'a donné pour mission de le capturer et m'a confié un navire et un équipage dans cet objectif. »

Cet homme l'intriguait, mais elle se sentait de plus en plus à l'aise au fil de leur conversation. Il était peut-être lui-même recherché, c'est pourquoi elle tenta de le rassurer sur ses intentions.

« Je ne suis pas sous les ordres de la flotte anglaise, si c'est ce que vous vous demandez. Si je recherche Sparrow, c'est parce que mettre fin à sa liberté aura de grandes conséquences sur le monde de la piraterie et dissuadera peut-être certains de suivre ses traces. Disons que les pirates ont fait des choses par le passé que je ne leur pardonnerai jamais... »

Le fait qu'il avait lui-même révélé une partie de son histoire l'incitait à faire de même. Elle n'avait personne en qui se confier et réalisa alors qu'elle en avait besoin, même si certains pouvaient considérer cela comme un acte irresponsable voire dangereux. Cependant, évoquer cette histoire la bouleversait, elle changea donc rapidement de sujet :

« Vous parliez du Dying Symphony... Quel est ce navire ? »

_________________


Dernière édition par Erika Nalymé le Ven 14 Juin - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Lun 10 Juin - 14:56



« En proie à un amour presque mortel... »
MUSIC THEME Δ The Burning Bush - Hans Zimmer
J
e me sentis un peu coupable de l'avoir encouragé d'aller voir d'elle même alors qu'elle se rapprochait du rebord de l'eau. C'était pas très prudent et puis, je ne voulais pas m'attirer les foudres du reste de son équipage. J'étais loin d'être comme ces marins qui avait le courage de faire des mutineries contre leur capitaine... Comme cela se passa sur le Dying Symphony. Même au moment où mon père était lui même capitaine du navire. Je n'étais qu'un jeune gosse poltron et soumis, exécutant les ordres qu'on lui donnait et fuyant lorsqu'on lui donnait des coups. Bref, je n'avais en rien l'air d'un pirate terrifiant et même si aujourd'hui j'avais grandis, je trouvais que j'étais resté le même. Au point même de se dire que je faisais honte à mon père. Il n'avait pas réussit à faire de moi un terrible forban attaquant et pillant les villes. J'avais même perdu son navire... La jeune Erika avait alors reprit la parole, avouant que j'avais eus beaucoup de courage pour revenir ici. Je me suis mis à sourire quelque peu amusé mais j'eus une pointe de regret lorsqu'elle me dit que ce n'était sûrement pas ici que j'allais retrouver la sirène qui m'avait sauvé il y a de cela quelques années. J'avais demandé à un marin de me conduire ici en lui donnant un peu d'or. Quelques gâchis. Et le pire dans tout ça, c'est que je ne savais comment repartir. Oh si bien sûr ! Erika avait un navire avec tout un équipage, mais si elle n'était point une pirate, j'allais retourner aux fers à Port Royal. Non merci... C'est alors qu'elle m'expliqua son but, pourquoi elle venait jeter l'ancre ici... Elle recherchait un pirate du Nom de Jack Sparrow et lorsque je lui avouais ne pas le connaître, elle semblait plus qu'étonné de l'apprendre... « - Non, il ne s'agit pas du Dying Symphony mais du Black Pearl. Je suis étonnée que vous n'en ayez jamais entendu parler... Jack Sparrow est très recherché, il est l'un des pirates les plus renommés de notre époque. L'un des hommes les plus fidèle au Roi d'Angleterre, le Capitaine Barbossa, lui-même ancien pirate, m'a donné pour mission de le capturer et m'a confié un navire et un équipage dans cet objectif. ». Je haussais les épaules. Il est vrai que j'avais déjà vaguement entendu parler du Black Pearl, le plus rapide des bâtiments m'a-t-on dit, mais malgré tout, je ne faisais guère attention aux actualités et si je n'avais rien avoir avec tel ou tel individu, qu'il soit recherché ou non ne m'intéressait guère. Je préférais m'occuper de moi avant les autres... Et j'avouais qu'à l'entendre parler de capture de pirates me rendait plutôt mal à l'aise, au point même que je ne remarquais point que j'étais en train de reculer doucement. Je me stoppais net alors qu'elle reprit la parole... « - Je ne suis pas sous les ordres de la flotte anglaise, si c'est ce que vous vous demandez. Si je recherche Sparrow, c'est parce que mettre fin à sa liberté aura de grandes conséquences sur le monde de la piraterie et dissuadera peut-être certains de suivre ses traces. Disons que les pirates ont fait des choses par le passé que je ne leur pardonnerai jamais... ». Si seulement elle savait qu'elle parlait à un pirate en ce moment même... Bien que je n'allais sans doute pas agir comme elle l'avait prédit lorsqu'elle atteindra son but, je me disais que sans doute devrais-je faire malgré tout attention à cette personne. Elle semblait porter une haine sans nom aux escrocs, même si elle ne les avait pas tous rencontré. Ce qui, d'un côté, se comprenait car après tout, on ne disait que du mal sur eux et leurs actions prouvaient leur brutalité, mais si je lui avouais que je venais moi-même du monde de la piraterie, est-ce qu'elle m'attaquerait malgré le fait que je m'étais montré aimable jusqu'à présent ? J'étais curieux à l'idée de le découvrir, mais je me retins sachant que je risquais de me mettre en danger. Je repris cependant la parole d'une voix douce alors qu'elle semblait bien triste sur sa dernière phrase... « - Condamnez ceux qui vous on fait du mal, mais ne les mettez pas tous dans le même panier... Vous attaquer à d'autres pirates que ceux qui vous on fait du mal, n'engendrera que d'autres combats, et ça n'en finira plus... Vous vous affronterez à des personnes qui ne vous aurons rien fait. Vous ne ferez que commettre la même erreur de vos anciens assaillants.. ». Au fond, on pouvait sans doute penser que c'était lâche de ma part de dire de telles choses, que c'était plutôt pour me sauver et d'éviter de combattre elle et son équipage sachant que le combat était perdu d'avance. Mais sans doute regretterait le fait d'avoir agit ainsi par la suite. Elle avait la chance de ne pas être un pirate recherché risquant à tout moment de mourir, condamné à la potence. Elle agissait certes pour une raison honorable, mais quand même !... C'est alors qu'elle me posa la question sur le Dying Symphony, en fixant le sol, je me suis mis à sourire avant de reprendre mon attention sur elle. J'hésitais entre lui cacher la vérité ou la dévoiler, mais au point où nous en étions... « - C'est un navire appartenant à mon père : Julius Steven Ravenclaw. C'était un pirate, un terrifiant pirate qui instaurait l'autorité sur le bâtiment par la terreur. Moi-même je le craignais, mais au fond, je l'aimais pour ce qu'il était... Après tout, l'équipage n'était pas vraiment digne de confiance, il était donc compréhensible qu'il agisse ainsi. Et puis, il m'avait dit que lorsque la grande faucheuse l'emportera, le bateau me reviendra. Seulement, il mourut un peu tôt... Je n'étais qu'un enfant et les autres profitèrent de mon jeune âge pour se débarrasser de moi et de prendre le contrôle sur ce qui devait m'appartenir... J'espérais que ce Jack Sparrow soit celui qui était maintenant le capitaine et que vous m'aideriez à reprendre ce qui m'appartient... Mais vous ne prêterez sans doute pas main forte à un pirate... ». fis-je avant de ricaner. Cependant, bien que je semblais amusé, j'avais reposé ma main sur mon épée, prête à la brandir... Juste au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Mer 19 Juin - 16:23

Décidément, cet homme l'intriguait. Elle avait l'impression qu'il lui cachait quelque chose. Tandis qu'elle lui adressait la parole, elle remarqua qu'il reculait très lentement, peut-être inconsciemment, comme s'il avait peur qu'elle découvre ce qu'il lui dissimulait. Quand elle lui révéla ses intentions, Leeroy lui semblait un peu sur la défensive.

« - Condamnez ceux qui vous on fait du mal, mais ne les mettez pas tous dans le même panier... Vous attaquer à d'autres pirates que ceux qui vous on fait du mal, n'engendrera que d'autres combats, et ça n'en finira plus... Vous vous affronterez à des personnes qui ne vous aurons rien fait. Vous ne ferez que commettre la même erreur de vos anciens assaillants.. »


Il avait peut-être raison. Mais ces hommes sans cœur, tous plus égoïstes et cruels les uns que les autres ne méritaient pas la liberté. Après tout, ils avaient choisi de vivre ainsi, dans l'ombre de leurs crimes qu'ils commettaient sans se soucier des conséquences. C'était en tout cas ce qu'Erika se répétait.

Souhaitant changer de sujet, elle demanda à Leeroy de lui parler du
Dying Symphony.

« - C'est un navire appartenant à mon père : Julius Steven Ravenclaw. C'était un pirate, un terrifiant pirate qui instaurait l'autorité sur le bâtiment par la terreur. Moi-même je le craignais, mais au fond, je l'aimais pour ce qu'il était... Après tout, l'équipage n'était pas vraiment digne de confiance, il était donc compréhensible qu'il agisse ainsi. Et puis, il m'avait dit que lorsque la grande faucheuse l'emportera, le bateau me reviendra. Seulement, il mourut un peu tôt... Je n'étais qu'un enfant et les autres profitèrent de mon jeune âge pour se débarrasser de moi et de prendre le contrôle sur ce qui devait m'appartenir... J'espérais que ce Jack Sparrow soit celui qui était maintenant le capitaine et que vous m'aideriez à reprendre ce qui m'appartient... Mais vous ne prêterez sans doute pas main forte à un pirate... »


Erika se figea tandis que ses soupçons furent confirmés. C'est donc un pirate... Ses sentiments étaient partagés et dans la confusion, elle ne savait plus bien ce qu'elle devait faire. Ce jeune homme lui avait paru si... inoffensif. Il n'avait pas l'air particulièrement redoutable, et il lui était difficile de l'imaginer volant et pillant sur son chemin. Les membres de l'équipage qui l'attendait l'auraient immédiatement fait prisonnier. Mais quelque chose l'empêchait d'agir. Au fond, ils se ressemblaient tous les deux. Ils avaient perdu leurs parents un peu trop tôt, et depuis les pirates ne leur avait laissé d'autre choix que de vivre seuls. Leeroy avait reposé la main sur la poignée de son épée, apparemment amusé mais méfiant. Elle réalisa qu'il avait uniquement peur de sa réaction, et qu'il ne tenterait rien pour lui faire du mal, malgré ce qu'elle lui avait avoué. Elle se détendit un peu.

« Voilà une bien triste histoire pour un enfant. Mes parents ont laissé derrière eux une somme d'argent assez importante, j'ai donc pu vivre par mes propres moyens, mais il est vrai que la solitude n'est pas souvent bon compagnon. Je ne peux imaginer ce que vous avez traversé... »

Jamais elle n'avait imaginé qu'elle ferait confiance à un pirate. Si l'équipage le savait, ils attaqueraient Leeroy et peut-être même Erika, d'autant qu'elle voyait bien qu'ils ne croyaient pas vraiment en elle. Personne jusqu'ici n'avait réussi à mettre la main sur Jack Sparrow, et ils ne pensaient pas que quelqu'un n'ayant aucune expérience au sein de la flotte anglaise, une femme qui plus est, y parviendrait. Elle ne devait pas tarder à les rejoindre, sans quoi ils mettraient les voiles sans elle, craignant probablement de croiser une sirène.

Soudain elle réalisa qu'elle avait omis de poser une question primordiale :

« Comment êtes-vous arrivé ici ? Je n'ai pas aperçu d'autre bâtiment que le mien dans les environs, et il n'est pas donné à tout le monde de naviguer seul. »


[Hj : Désolée du temps de réponse, je suis un peu débordée en ce moment x) ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Lun 1 Juil - 3:12



« En proie à un amour presque mortel...  »
MUSIC THEME Δ The Burning Bush - Hans Zimmer

A
près de telle révélation et avoir entendu ses pensées, sa rancœur sur les pirates, je m'attendais à présent à ce qu'elle veuille engager un combat, qu'elle tente de me tuer, ou bien même m'arrêter. Mais ce n'était pas le cas. Non, elle avait l'air plutôt désarçonnée, sans doute regrettait-elle d'avoir dit de telles choses envers un individu lui-même pirate. Ce qui pouvait se comprendre, un autre pillard n'aurait certainement pas apprécié ses paroles, mais après avoir vécu de tels mésaventures et, plutôt bloqué sur cet île, je ne désirais franchement pas avoir de nouveaux ennuis. J'avais réussis à échappé à la potence une fois, je ne voulais point y retourner... Erika avait alors reprit la parole. « - Voilà une bien triste histoire pour un enfant. Mes parents ont laissé derrière eux une somme d'argent assez importante, j'ai donc pu vivre par mes propres moyens, mais il est vrai que la solitude n'est pas souvent bon compagnon. Je ne peux imaginer ce que vous avez traversé... ». Je la regardais surpris même si je fus plus ou moins soulagé par sa réaction. Ressentait-elle réellement de la pitié pour ce que j'avais enduré ou alors était-ce un piège ? Avais-je mal compris ? Ne désirait-elle point mettre fin à la piraterie ? Qu'attendait-elle donc pour me transpercer de son sabre ? Peut être finalement avait-elle comprit que malgré le fait que je sois un fugitif, nous n'avions point de compte à rendre, l'un envers l'autre. Je ne pus cependant m'empêcher de l'embêter avec cela, prenant donc la parole... « - C'est une histoire bien triste pour un enfant, en effet. Mais je suppose que pour vous, elle ne l'est pas pour un pirate... Qu'elle importance de ce qu'il a bien pu vivre, n'est-ce pas ? ». Je me suis mis à ricaner d'un rire mauvais. En effet, je n'avais point aimé sa réflexion précédente et à présent, je désirais la taquiner, la provoquer comme pour me venger même si j'étais conscient qu'agir ainsi pouvait raviver la tension qu'il y avait eut au départ, alors qu'elle avait à peine disparue. Assurément, je ne voulais pas en arriver au sabre, seulement exposer mes sentiments par rapport à ses paroles et surtout savoir si elle pensait réellement ce qu'elle disait à mon égard... J'attendais une réaction de sa part jusqu'au moment où elle m'interrogea sur un autre fait. « - Comment êtes-vous arrivé ici ? Je n'ai pas aperçu d'autre bâtiment que le mien dans les environs, et il n'est pas donné à tout le monde de naviguer seul. ». Mon sourire disparu subitement alors que ses paroles me firent réfléchir à autre chose. En effet, je n'avais plus aucun navire pour me ramener de là où je venais, et c'était bien embêtant. « - J'avais demandé à un marin de mener jusqu'ici en échange d'un peu d'or avant de le laisser repartir tranquillement... Le problème, c'est que je suis coincé ici à présent. ». Étais-je à ce point suicidaire pour me laisser mourir de soif ici ? Sûrement pas. Un navire venait justement de jeter l'ancre ici, je n'allais quand même pas passer à côté de cette chance en ne demandant point de m'emmener dans un endroit plus sûr... « - ...A moins que vous ayez encore une place parmi vous ? J'imagine que votre équipage doit être aussi réticent que vous à l'idée d'avoir un pirate à bord... Vous n'aurez qu'à leur dire que je suis rescapé d'une attaque de sirène et que le reste de l'équipage dont je faisais partit s'est fait totalement dévoré... Acceptez et peut être pourrais-je faire quelque chose pour vous afin de vous remercier en retour. ». Je lui souriais amicalement, faisant bien évidemment en sorte qu'elle accepte plutôt de la pousser à refuser. Cela serait plutôt stupide de se comporter ainsi. Non, et même si je pouvais éviter également la fureur de l'équipage, ça serait bien aussi... Docile. Oui, pendant tout le voyage je devrais me montrer gentils et docile... « - Vous n'aurez qu'à me déposer par la suite à Tortuga par exemple... Par pitié, évitons Port Royal. ».


Hors Sujet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   Mar 16 Juil - 15:36

« C'est une histoire bien triste pour un enfant, en effet. Mais je suppose que pour vous, elle ne l'est pas pour un pirate... Qu'elle importance de ce qu'il a bien pu vivre, n'est-ce pas ? »

Tandis qu'il se mit à ricaner, Erika se contentait d'afficher un léger sourire sans répondre à sa provocation. Il savait qu'il jouait avec le feu, mais elle avait appris à contrôler ses émotions depuis bien longtemps. Elle resta donc sans rien dire, le regardant droit dans les yeux pour essayer de deviner à quoi il jouait. Elle lui demanda par quel moyen il était venu ici, ce qui effaça instantanément son sourire narquois.


« J'avais demandé à un marin de mener jusqu'ici en échange d'un peu d'or avant de le laisser repartir tranquillement... Le problème, c'est que je suis coincé ici à présent. ...A moins que vous ayez encore une place parmi vous ? J'imagine que votre équipage doit être aussi réticent que vous à l'idée d'avoir un pirate à bord... Vous n'aurez qu'à leur dire que je suis rescapé d'une attaque de sirène et que le reste de l'équipage dont je faisais partit s'est fait totalement dévoré... Acceptez et peut être pourrais-je faire quelque chose pour vous afin de vous remercier en retour. »

Elle eut envie d'éclater de rire. Il venait de la narguer, même de la provoquer, et il avait l'audace de lui demander une faveur ? Elle vit son expression changer du tout au tout et se transformer en un sourire qui se voulait amical. Il n'était pas difficile de voir qu'il venait de réaliser qu'il n'avait aucun moyen de partir et qu'il tentait de se montrer amical pour gagner la confiance d'Erika. Cela semblait fonctionner.

« Vous n'aurez qu'à me déposer par la suite à Tortuga par exemple... Par pitié, évitons Port Royal.

- C'est d'accord. Je suis certaine que vous ne révélerez en aucun cas que vous êtes un pirate, sans quoi vous vous verrez violemment passer par-dessus bord, si vous avez de la chance. En revanche, je vous rappelle que vous aurez une dette envers moi, et croyez-moi je ne l'oublierai pas. »

Ils se mirent à marcher en direction du bâtiment dont les membres d'équipage devaient certainement s'impatienter, tremblant à l'idée qu'une sirène ne vienne leur tenir compagnie.

L'expression de Leeroy ne la trompait guère, il se demandait sûrement pourquoi elle se montrait si aimable envers un pirate. Mais cela lui était égal. Elle ne le connaissait pas, mais elle avait l'impression que, malgré qu'il se répètait que la piraterie était en lui, sa nature était toute autre. Il y avait encore un espoir pour lui, elle en était certaine. Il n'avait pas l'allure d'un pirate, et même si ses paroles étaient celles d'un brigand ne pensant qu'à ses propres intérêts – ce qu'elle avait du mal à croire – il ne serait pas trop tard pour faire demi-tour.

« Vous savez, on naît peut-être pirate mais je ne pense pas que ce soit une fatalité. Si vous ne souhaitez plus vivre ainsi, il n'est pas trop tard. Vous pouvez cesser de vous considérer comme un pirate et revenir sur la bonne voie. Il en est encore temps. »

Elle était probablement naïve de penser qu'elle arriverait à convaincre un pirate de changer de vie, mais si elle y parvenait, sa vision des choses s'en trouverait radicalement transformée. Cela signifierait qu'il y aurait un autre moyen de mettre fin à la piraterie que de sortir les armes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« En proie à un amour presque mortel... » Δ Erika Nalymé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un amour presque impossible (intro+ chapitre 1)
» Stefan ZWEIG - L'Amour d'Erika Ewald
» Les difficultés de l'amour ^
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» Hayley Long - Lottie Biggs n'est presque pas cinglée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les îles :: La baie des Sirènes-
Sauter vers: