AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 When you got nothing, you got nothing to lose (PV William)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: When you got nothing, you got nothing to lose (PV William)   Dim 20 Jan - 1:17



Ezio & William
© Never-Utopia


- Quand vas-tu grandir, Ezio ?

Je gardai mon regard surpris bien posé sur ma mère. C’était bien la première fois depuis la mort de mon père et de mes frères qu’elle parlait. Nous étions, moi, ma sœur et ma mère, à table en train de manger. Un silence lourd s’installa dans la pièce. Claudia me fixa à son tour tout aussi surprise que moi.

- Que … Que voulez-vous dire, mère ?

Ma mère hocha la tête tout en posant sa main sur son visage. Je ne m’attendais pas à un « c’est une blague mon fils ! ». Elle allait me faire la morale, je le sentais. Claudia s’essuya la bouche grâce au mouchoir qu’elle posait sur ses genoux.

- Ezio … Tu n’arrêtes pas de parler de tes aventures à table comme si tu en étais fier ! Tu n’as jamais pensé à ces femmes ? Et si l’une d’elles tombaient enceinte ?

- Mère à raison, Ezio.

Je jetai un regard froid vers ma sœur. Claudia ne se mêle jamais de ce qui la regarde. Je tournai à nouveau mon regard azur sur ma mère qui attendait des explications. Je soupirai, me levai et me dirigeai vers la porte.

- Où vas-tu, Ezio ?

Je ne répondis pas et sortit de chez moi en claquant violement la porte derrière moi. Ma famille ne comprendra jamais ce que je vis. Je dois assassiner des personnes qui sont soit disons mauvais pour la société. Je dois vivre avec tant de morts sur ma conscience d’adolescent. En colère, je me dirigeais vers les quais afin de prendre un navire pour me rendre à Tortuga. Là-bas, j’allais enfin pouvoir me vider les pensées en buvant et ayant que du plaisir.

***

À peine ayant déposé mon pied sur le quai de Tortuga, un homme saoul se dirigea vers moi et me tendit une bouteille de rhum. Sans rien dire, je la pris et alla tout droit vers la taverne. À l’intérieur, la musique était si forte que l’on pouvait à peine entendre les gémissements des prostitués. À mon entrée, quelques hommes me reconnut et vint me saluer. Je fis de même, un sourire aux lèvres, content de retrouver enfin une vie qui me ressemblait plus. Je pris une petite gorgé, puis une autre, jusqu’à vider la bouteille au complet. Tout semblait être parfait pour moi. Les femmes venaient me voir à ma table, je les courtisais, elles appréciaient mes avances. Les hommes venaient aussi me voir, je leur racontais des blagues, ils riaient. J’étais si bien. Cependant, encore quelque chose aller me gâcher cette soirée. Ou devrais-je dire … Quelqu’un.

Alors que je buvais mon deuxième verre de rhum, un homme aux cheveux noirs et aux yeux azur se mit à crier de rage et à frapper un homme. Tout le monde regardait la scène tout en riant aux éclats. La victime suppliait à l’homme enragé d’arrêter, mais celui-ci ne se stoppait pas. Je décidai donc d’intervenir. Je me dirigeai vers cet homme pour ensuite agrippai son collet de mes deux mains. Je le tirai. Il perdit alors prise de sa victime et tomba au sol. Il semblait très en colère de mon geste et se releva aussitôt. Il allait me frapper, mais je m’écriai avant qu’il en puisse faire quoi que ce soit.

- Aspetta !

L’homme s’arrêta immédiatement et me fixa étrangement. C’était le moment ou jamais de le calmer. Je connaissais cet homme. Je l’avais vu auparavant. Il venait très souvent à Tortuga. Il était très solitaire et calme, mais pas aujourd’hui. J’avais entendu quelques hommes parler de lui. Certains disent qu’il est toujours seul puisque sa femme est décédée. Alice je crois. Mais d’autres disent que cet homme tenterait de reprendre le cœur d’une femme qu’il aimerait encore. Aurore Loves. Ou devrais-je dire, Aurore Barbossa. La fille du grand Hector Barbossa. Cet homme que l’on nommait Will m’intéressait. Je voulais connaître son histoire. Sa version des faits. Je voulais tout savoir sur lui.

- Aurore …

Seule cette parole réussi à attendrir l’expression sur son visage pâle. Il me fixait toujours, mais cette fois, j’avais toute son attention. Je lui fis signe de venir s’asseoir avec moi. Nous nous installions à une table. Le silence flottait autour de nous seulement. Je le fixai avec admiration. Il était si mystérieux et presque impossible à déchiffrer.

- Je m’appelle Ezio. Ezio Auditore.
Revenir en haut Aller en bas
William I. Fletcher
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 657
Age : 23
Localisation : Vous n'avez qu'à sortir votre GPS
Humeur : Confus
Métier : Capitaine du FireFly
Date d'inscription : 12/05/2011

Votre personnage
Trésor:
Vos Relations:

MessageSujet: Re: When you got nothing, you got nothing to lose (PV William)   Mer 23 Jan - 3:27


La journée fut longue. William l'avait passé seul dans les rues de Londres. Depuis son arrivé dans cette grande ville, William y avait trouvé un petit appartement grâce à Aurore. Il y habite parfois, mais préfère être sur les mers. Aujourd'hui, il passait son temps à tourner autour de la maison à Aurore espérant que celle-ci en sorte, le sourire aux lèvres, lui sautant au cou et l'embrassant tout en lui disant qu'elle avait fait une erreure en le laissant de côté. Mais à quoi bon. William le savait très bien que tout était de sa faute. Il l'avait bien mérité. Tandis que Rose, elle lui avait pardonné, mais elle insistait de passer ses journées chez Rebecca. Il alla donc la mener chez Aurore.

- Papa !

- Qu'y a-t-il, princesse ?

- Je l'aime bien Aurore.

William s'efforça de sourire.

- Je le sais, ma puce.

Elle posa son regard azur sur son père tout en souriant.

- Et toi ?

William arqua un sourcil.

- Que veux-tu dire, Rose ?

- Est-ce que tu aimes Aurore ?

William baissa son regard triste à cette question. L'aimait-il encore ? Cette question si courte prit beaucoup de place dans les pensées du jeune pirate. Il secoua la tête en soupirant.

- Allez ... Tu ne veux pas faire attendre Rebecca, non ?

La petite courut vers la porte d'entrée, impatiente de jouer avec sa nouvelle copine qui était en faite sa demi-soeur. Devant l'appartement d'Aurore, William demanda gentillement à Rose d'aller frapper à la porte. Une belle grande jeune femme aux cheveux blonds et aux traits tristes répondit. Le regard azur du jeune homme s'accrocha au celui d'Aurore. Il se fixèrent longuement. La question de Rose resurgit dans les pensées de William. Il y pensa jusqu'à ce que le jeune femme referme la porte. Il se dit alors à lui même :

- Tu n'as pas idée à quel point je l'aime encore ...

Il baissa la tête et marcha ainsi jusqu'aux quais. Il prit le prochain bateau vers Tortuga. Il devait se changer les idées.

***

Il prit une table proche du barman. Il avait commandé un verre de rhum, mais ne fit que le comtempler toute la soirée, écoutant les conversations des uatres personnes à côtés de lui. C'est alors qu'une de celles-ci attira son attention.

- Ouais ! C'est ce qu'ils disent !

- Vraiment ? Et comment il s'appelle ?

- Do ... Mi .. Dominic ... Shaft, je crois ? J'suis pas trop sûr.

William déposa son verre tranquillement afin de n'attirer l'attention de personne. Dominic Shaft ? Il regarda les hommes du coin de l'oeil et essaya de suivre la conversation.

- Il vit avec cette femme .... Vous savez, la femme qui était avec ce Fletcher avant ! C'est quoi son nom déjà ?

- Ah ouais ! Aurore ! La salope qui venait ici tous les jours ?

William sentit son corps se raidir au mot " salope ". Sans même le savoir pourquoi, le jeune pirate sauta sur l'homme en question en poussant un cri de rage. Il se mit à le frapper de toute ses forces et ce, sans arrêt. Tout le monde autour de lui était en éclats de rires. Alors qu'il s'apprêtait à s'arrêter, quelqu'un le tira par le collet et le plaqua au sol. Furieux, William se releva afin de chercher sa prochaine victime. Un autre jeune homme, assez jeune, se trouvait devant lui, un air effrayé au visage. William leva son poing voulant le frapper, mais le jeune homme s'écria :

- Aspetta !

William s'arrêta net. Un italien ? Ce n'est pas tous les jours que l'on voit cela. William baissa doucement son poing, mais l'expression dans son visage resta toujours aussi froide.

- Aurore …

Son expression s'adoucit immédiatement. Comment un italien pouvait-il connaître Aurore ? Que savait-il sur elle ? Était -elle en danger ? Le jeune homme fit signe à William de le suivre. Ils allèrent s'asseoir à une table, tranquille, et l'italien leur commanda deux verres de rhum.

- Je m’appelle Ezio. Ezio Auditore.

Ezio le fixait toujours, espérant une réponse de sa part. William leva les yeux aux ciel et répondit d'un ton neutre :

- William Fletcher.

Lorsque leurs verres arrivèrent, William l'agrippa tout de suite et en but presque le tout sous le regard surpris d'Ezio. William déposa le verre sur la table et ajouta d'un ton sec :

- Tu comptes me regarder comme ça toute la soirée ?!

Ezio posa rapidement ses yeux azur sur son verre, l'air honteux. William baissa alors le ton de sa voix et ajouta :

- Alors ... Que sais-tu sur Aurore ... ?

_________________

I work in the DARK to serve the LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: When you got nothing, you got nothing to lose (PV William)   Lun 25 Mar - 0:05


- William Fletcher.

J'avais l'impression d'avoir déjà entendu ce nom quelque part. Lorsque la serveuse arriva à notre table avec deux grands verres remplis de rhum, William agrippa le sien sans même remercier la jeune femme et avala tout le liquide qui s'y trouvait. Je ne pouvais m'empêcher de le fixer. Ces manières étaient grossières. Alors que son regard azur se posa sur moi. Il posa lourdement son verre sur la table me faisant sursauter.

- Tu comptes me regarder comme ça toute la soirée ?!

Wow ! Parlant de manières, celles-ci devenaient de plus en plus désagréables. J'avais presque l'envi de quitter la salle ou encore de lui dire ma façon de penser. Cependant, en faisant ainsi, je risquais de terminer comme l'homme que William avait attaqué. Alors que je roulai les yeux et que je bu une gorgé, le pirate se pencha vers moi et murmura :

- Alors ... Que sais-tu sur Aurore ... ?

J'haussai les épaules tout en buvant une autre gorgé de mon rhum. Ce que je savais sur elle n'allait sûrement pas l'intéresser. Il en savait plus que moi et ce que je savais, il le savait déjà. Cependant, je voyais très bien que mon silence impatientait ma compagne. Je me suis donc mis à parler de mon accent italien.

- Et bien, tout ce que je sais, tu sais.

William ne semblait pas apprécier le fait que je ne sais pas grand-chose. Il fronça les sourcils et s'apprêtait à quitter. Un sourire mesquin s'afficha sur ses lèvres.

- Mais je connais beaucoup plus sur Shaft.

J'avais réussi. William s'était figé. Il revint s'asseoir à mes côtés tout en me demandant ce que je savais sur cet homme.

- Et bien, comme tu le sais, il vit avec Aurore. Parfois, il vient à la taverne afin de jouer un peu de guitare pour nous. Je l'ai entendu parler d'Aurore. Plus d'une fois.

Le visage de William prenait une expression de dégoût chaque mot qui se glissait de ma bouche. Il avait une grande haine envers ce Dominic. Je le comprenais. Le pirate me demanda alors ce que Shaft disait sur la jeune femme.

- Oh, tu sais, le genre de truc que les mecs disent ... lorsqu'ils sont en amour.

Mon sourire s'agrandit d'avantage lorsque William m'empoigna le collet.

- Tu es en colère. Tu es misérable, Fletcher. Mais crois-moi. Je peux tout arranger ça. Fidati di me.

William me relâcha et semblait se calmer. J'avais le tour de parler avec des gens violent. Je savais comment les calmer. Cependant, William était tout un défi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When you got nothing, you got nothing to lose (PV William)   

Revenir en haut Aller en bas
 
When you got nothing, you got nothing to lose (PV William)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Undertaker serait mort !!!!
» Traduire Shakespeare, mission impossible?
» Les acteurs du film
» Muggle Mayhem
» William Golding

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les îles :: Tortuga :: La taverne-
Sauter vers: