AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Test de Mr Gibbs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sélène Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4787
Age : 24
Humeur : Cool
Date d'inscription : 20/03/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Test de Mr Gibbs   Sam 6 Aoû - 16:55

Bienvenue sur ton test, Gibbs !

Pour passer ce test, tu vas devoir poster un message comme si tu étais en RPG afin que l'on puisse évaluer ton niveau.
Si tu échoues à ce test, tu pourras bien sûr poster dans la partie RPG, mais tu devras suivre des cours obligatoires de RPG par le professeur de ton choix.

Si tu as commencé à poster dans la partie RPG, tu peux proposer l'un des sujets que tu as déjà écrits (un seul message suffit).
Si tu n'as pas encore fait de RPG sur ce forum depuis ta validation, dis le moi, et je te donnerai un contexte auquel tu devras répondre.

Je te rappelle que tu es évalué sur la qualité d'écriture, la quantité (il ne faut pas forcément que ce soit très long, mais quelques lignes ne suffisent pas), les fautes d'othographe, la présentation, etc... Tout ce qui fait qu'un message est agréable à lire !

Merci, et bonne chance !

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Test de Mr Gibbs   Dim 7 Aoû - 17:14

Le ronflement se faisait entendre au travers de la porte, un bruit sourd prouvant que l'illustre conteur, le fameux Monsieur Gibbs était bien là, à cuver son rhum de cette nuit. L'un des trois hommes étant venu le chercher ouvra donc la porte dans un fracas insupportable pour la tête du vieux pirate, le bousculant dans ses songes de rhum et de femmes nues...

" Nom d'un Pirate !!! Qu'est-ce que !....

- Allez soulard ! Réveille toi, on a besoin d'un second au Port."

Tant bien que mal Gibbs se releva et fit face à l'homme qui se tenait bien droit devant la porte et dont chacune des épaules étaient surmonté de la tête de ses deux compères qui scrutaient la scène avec un sourire en coin. Emergeant lentement, le choque fut encore plus brutal lorsque le grand gaillard balança un seau d'eau chaude en plein sur le second qui réprimanda l'acte avec ferveur...

" Nom d'une écume de mer !! Mais ça suffit oui ! Je suis réveillé !

- ...c'était pour l'odeur..."

Résigné, Gibbs acquièsa d'un léger hochement de tête sur le coté accompagné d'un haussement d'épaules discrêt et suivit les trois hommes jusqu'au port. En arrivant, il vit une bonne cinquantaine de matelots s'afférer à charger un navire d'une taille assez imposante. Tout en avançant vers le pont d'embarcation du bâteau, Gibbs fixa le perroquet qui devait faire dans les vingt mètres de haut. Digne du Black Pearl mais sûrement moins rapide, ce vaisseau valait son litron de rhum malgré tout et Gibbs allait être le second de cette beauté maritime.
Grimpant à bord, le vieux pirate fut accueillit par le Capitaine, un certain Capitaine Hearthwood, un Anglais très typique mais très charismatique dans son apparence et sa façon de parler. Gibbs arrivant tout sourire devant ce dernier et lui répliqua :


" Je suis honoré de vous accompagner en Mer, Capitaine.

- Et moi je suis ravis de compter le fameux Gibbs par mi mon équipage. Votre nom est loin d'être inconnu par ici, que ce soit des Pirates, ou des autres...

- Ah...mais du moment que les Pirates m'ont à la bonne, je ne me plains pas.

- Certes..."

Le visage tout souriant, le Capitaine invita Gibbs de la main à se rendre dans ses quartiers afin de voir plus en détail les raisons de ce recrutement inopiné. Il était courant en piraterie de vouloir les meilleurs dans son équipage et tout le monde savait qu'avec Jack en marge, Gibbs et les meilleurs du Black Pearl étaient libre de s'intégrer à d'autres bicoques ayant un semblant de vélocité maritime.
Après une bonne dizaine de minutes à converser avec le Capitaine dans sa cabine, Gibbs quitta celle-ci d'un pas décidé, s'éloignant d'environ cinq mètres de l'entrée des quartiers d'Hearthwood avant de se retourner vers lui et de lui rétorquer :


" Avons-nous un cap, Capitaine ?"

Affichant la fameuse grimace souriante emplie de sa sournoiserie coutumière bien connue du vieux pirate, Gibbs était prêt à tenir son rôle de second pour son Capitaine de fortune. Les termes de cette entente étaient que Gibbs serve ce navire jusqu'à ce qu'il retrouve l'illustre Capitaine Jack Sparrow, il fallait bien que ce conteur d'exception s'occupe un peu le temps que son cher ami Jack se retrouve lui-même...avant de retrouver le Pearl.

" Monsieur Gibbs...vers le Nord-Est je vous prie !

- Bien Capitaine !! se retournant vers l'équipage, le pirate se mit à hurler, Allez bonne de matelots d'eau douce !!! Bougez vous !! Vous avez entendu le Capitaine, cap vers le Nord-Est et que ça saute !! Sacrebleu !"

Dans un branle-bas de combat, la cinquantaine d'homme formant l'équipage se mit à partir dans tous les sens, filant à leur poste respectif, chacun connaissant la manoeuvre sur le bout des doigts. De son coté, le Capitaine Hearthwood rentra dans ses quartiers, ne voulant pas être dérangé durant quelques temps. Le navire quitta rapidement le port, filant comme prévu vers son cap préalablement donné par le Maître du vaisseau...

Une semaine plus tard...
Les Mers du Nord déchirant le navire et bousculant son équipage, des creux de quinze mètres faisaient de la bicoque un véritable lieu de torture pour le plus aguerri des navigateurs. Gibbs se cramponnait tant bien que mal au mât principal, soutenu par une corde attachée à ce dernier qui menaçait de se briser à chaque coup de bourrasque plus violentes les unes que les autres.


" Souquez le grand perroquet ! Une quête arrière matelot !! Tu veux nous voir aller plus vite que le vent ou quoi ?! Allez ! On s'endort pas moussaillon !!"

Gibbs ne voulait pas mettre les voilures dans leur ensemble, le perroquet suffirait largement vu la puissance de la tempête, il devait déjà filer à environ trente noeuds, au bas mot et avec des creux de quinze mètres, s'ils allaient encore plus vite, le navire risquait de se retourner à la prochaine montée de vague.

" Vérifiez les rails matelot ! Et mettez moi cette poudre dans la cale avant qu'elle ne mouille !!!"

A chaque ordre donné par Gibbs, les hommes obéissaient au quart de seconde, sachant pertinemment que la moindre perte de temps sur un ordre pouvait couter la vie à l'équipage qui était déjà pas mal baladé avec cette tempête. Des trombes d'eaux s'abattaient sur le pont du navire, d'énormes nuages noirs comme les abysses étaient sans cesse illuminés par de violent éclairs déchirant le bruit des vagues haut comme un château. A perte de vue, le monde semblait sombrer dans les enfers et derrière chaque creux, les membres de l'équipage s'attendaient à voir un quelconque monstre marin, grande gueule ouverte, prêt à les dévorer d'un coup dans râle d'horreur et de souffle putride !
Dans cette cohue, le Capitaine fit enfin son apparition sur le pont, hurlant dès sa sortie :


" Et bien Monsieur Gibbs, je vois que vous étes occupez !

- Oui Capitaine ! L'équipage y met tout son courage et son coeur à l'ouvrage !

- Fort bien Maître Gibbs, je ne voudrais pas de relâchement dans un pareil moment, vous comprenez !

- Cela n'arrivera pas Capitaine, soyez-en certain !"


Sans un mot de plus, le Capitaine laissa Joshamee à ses directives et rentra dans sa cabine, s'afférant à ses obligations. Regardant par dessus l'épaule de son nouveau Capitaine, Gibbs apperçu quelques parchemins vieilli qui semblaient être là pour permettre à Hearthwood de suivre le chemin emprunté par ce bon vieux Jack vers la Fontaine de Jouvence. Alors comme ça, lui aussi souhaite trouver cette fontaine ? D'un autre coté, qui ne le voudrait pas, avec cette promesse de vie éternelle, n'importe qui voudrait bien s'y baigner à la première occasion. Laissant cela de coté, Gibbs reprit ses obligations à son tour, l'équipage avait besoin d'un second efficace en cette terrible situation...
Après deux jours de tumultes, les choses reprirent leur cours normalement, les hommes étaient déjà beaucoup plus calme et le rhum, sauvé intelligemment par Gibbs, coulait à flot dans les gorges asséchées des marins encore sous le choque de cette horrible tempête du Diable. Et le vieux conteur, tout en buvant sa bouteille, se lança une nouvelle fois dans la narration sous les oreilles attentives de l'équipage...


" Il faisait nuit noir, la lune elle-même s'était cachée par peur de voir ce qui allait se passer...Jack et moi étions pris en piège, incapable de nous sauver. La fin était proche pour nous deux...

- Et là vous étes mort ! lança l'un des membres de l'équipage avec une certitude dans la voix qui paraissait tout bonnement absurde...

- Ah bah noon, triple buse ! Sinon y s'rait pas là hein...." répliqua un second qui semblait un peu moins sot que le précédent.

Gibbs fixa l'idiot qui avait intervenu pour sortir la plus grosse bêtise jamais faite depuis qu'il était pirate. Secouant la tête de gauche à droite et inversement comme pour montrer son désarroi vis-à-vis de ce matelot, Joshamee se racla la gorge avant de reprendre son récit :

" Grmm...nous étions donc prisonnier, l'équipage était dans des cages faites d'os, tandis que Jack siègeait sur le trône de ces sauvages, destiné à leur servir de repas. La seule issue possible était de remonter sur la terre ferme qui se trouvait à une cinquantaine de mètres au-dessus de nous. Will, un jeune garçon plein de vigueur et d'intelligence, suggéra de faire balancer la cage jusqu'à la paroie et de nous agripper aux racines qui la ornait. Rapidement les deux cages furent plaquées contre les rochers et les hommes, à la force des bras, tentaient de remonter. A ce moment Will répliqua qu'il ne fallait pas s'inquièter, qu'il faudrait tout le monde pour repartir avec le Pearl, ce à quoi répondit un autre, non, seul six suffisent...Vous imaginez bien la compétition qui vit le jour à la suite de cette révélation...sans plus tarder, Will, les hommes et moi commencèrent à énergiquement grimper le long de la paroie raide ! Mais après quelques mètres, Will se rendit compte que nous étions plus seul, un jeune sauvage traversait le pont au-dessus duquel nous étions suspendu dans la cage. Fixe, nous étions en attente que ce jeune garçon passe son chemin sans nous voir...malheureusement, les autres membres de l'équipage enfermé dans la seconde cage n'entendirent pas la chose de la même façon et décidèrent de continuer à grimper malgré la présence d'un de nos goêliers...Et c'est à ce moment là que les choses tournèrent mal. L'un des hommes de la seconde cage prit pour racine, un serpent...prit de panique ce dernier hurla et lâcha tout, perturbant le reste des hommes présent dans la cage qui lâchèrent à leur tour ! Et dans un hurlement qui déchira le silence, la cage plongea à une vitesse incroyable, plus rapide que les cris de peur des hommes sachant leur fin imminante ! La corde où était suspendu la cage craqua, faisant plonger encore plus profondément les hommes dans l'oublie, noyant leurs cris dans les entrailles de la terre...
Dans ce fracas, le jeune sauvage ne mit pas longtemps à regarder dans notre direction et, courant comme le vent, ce dernier partit prévenir les autres de notre évasion, nous obligeant à presser le pas. Arrivé sur la terre ferme, enfin, nous nous sommes mit à courir aussi vite que nous le pouvions au travers de la cage, soulevant celle-ci comme le jupon d'une pucelle !"


Les hommes se mirent à rire à l'unisson au mot "pucelle", Gibbs riant de bon coeur avec eux. Derrière l'équipage, écoutant également le récit de son second, le Caiptaine Hearthwood, un léger sourire aux lèvres, tenant encore un vieux parchemin enroulé dans sa main droite, était adossé dans l'entrebaillement de la porte de ses quartiers. Lui aussi avait entendu parlé de cette aventure du Capitaine Jack Sparrow mais il n'avait jamais eu l'occasion d'avoir le récit en détail de la part d'un homme ayant vécu la chose. Hearthwood laissa son second finir son histoire, les hommes en avaient besoin, ces moments de détente gardaient le moral des troupes car cela montrait que même dans le pire moment, il y a toujours une solution pour s'en sortir...


EDIT : Bon après relecture rapide, j'ai corrigé quelques fautes par ci par là car lorsque j'ai posté, je n'ai pas eu le temps de me relire, j'ai écris ça vite fais en même pas une heure, lorsque j'avais un moment. Il reste sans nul doute des erreurs par manque d'une relecture approndie mais j'ai pas le temps de faire mieux, je laisse donc le Staff s'occuper de l'évalutation Wink

Piratement,
Maître Gibbs.
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4787
Age : 24
Humeur : Cool
Date d'inscription : 20/03/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Test de Mr Gibbs   Dim 14 Aoû - 18:14

La quantité 3/4

Un RP peut être un long à lire mais tout de même intéressant et bien construit.

La qualité 2/2

Tes phrases sont bien structurées, on ne s'y perd pas. Je n'ai rien à redire, ton RP se lit assez vite.

Style et créativité 3.5/4

Niveau créativité il n'y a rien redire, tu as de l'imagination, c'est sympa la petite histoire que raconte Gibbs. Tu alterne bien le dialogue et les passages narratifs c'est vraiment agréable à lire. Au niveau du style, je trouve que tu as un style qui passe plutôt bien partout, c'est facile à lire et bien écrit.

L'orthographe 3.5/5

Tu as fait quelques petites fautes mais c'est pas bien méchant t'inquiète.
> " des épaules étaient surmonté" - "des épaules étaient surmontées"
> "par mi" - "parmi" (probablement une faute de frappe je suppose)
> "bonne de matelots" - "bande de matelots"
> "couter" - "coûter"
> "étes" - "êtes"

La présentation 4.5/5

Bonne présentation. Ton texte est aéré et justifié, il y a de la couleur pour le dialogue. On distingue clairement les passages narratifs des dialogues.

BILAN 16.5/20

Très bonne note dit donc ! Ton style est vraiment très bon, c'est très agréable de lire ton RP, on entre bien dans le personnage de Gobbs on le reconnait bien ! Je n'ai rien à redire tout était bien Wink
Bonne continuation sur le forum !

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Test de Mr Gibbs   Dim 14 Aoû - 19:42

Sélène Nalymé a écrit:

> "par mi" - "parmi" (probablement une faute de frappe je suppose)
Oui, quand j'écris vite et que je ne me relis pas, y'a souvent des espaces qui ne devraient pas être là. Sans parler du fait que j'ai une dysléxie qui me fait mélanger les sonorités qui sont relativement proches comme le "p" et le "b", le "v" et "f" ou le "n" et le "m", etc...
La plus grosse forme révélée de ma dysléxie fut la fois où j'ai écris "m'être" au lieu de "mettre" --'

Sélène Nalymé a écrit:
Gobbs on le reconnait bien !
Ah ! Veuillez m'excuser, j'avais postulé pour un certain Gibbs et non Gobbs...mais bon Razz
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4787
Age : 24
Humeur : Cool
Date d'inscription : 20/03/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Test de Mr Gibbs   Dim 14 Aoû - 22:17

Oui t'inquiète pas pour ça on en fait tous des fautes de frappe Wink
Autant pour moi je devrais aussi me relire xD.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test de Mr Gibbs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test de Mr Gibbs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles
» Petit test D3s + TC20EIII + 70-200
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» Test Tokina AT-X M100 AF PRO D 100mm F/2.8 (A)
» Test de géographie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: