AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alone in his head ... (PV mon ange)

Aller en bas 
AuteurMessage
William I. Fletcher
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 657
Age : 24
Localisation : Vous n'avez qu'à sortir votre GPS
Humeur : Confus
Métier : Capitaine du FireFly
Date d'inscription : 12/05/2011

Votre personnage
Trésor:
Vos Relations:

MessageSujet: Alone in his head ... (PV mon ange)   Ven 22 Juil - 4:34


" Je t'avais bien dit de ne pas t'attaquer à n'importe qui. Tu vois à quoi cela nous à amener. Et on ose te nommer capitaine ....pfff "

Cette phrase résonnait dans la tête de William. Cela faisait presque une heure que les deux jeunes gens naviguaient sur leur navire. Après avoir quitté celui de Jones, Aurore n'avait pas arrêtée d'accuser William pour tout ce qui se passait en ce moment. Elle lui disait quel point il avait été stupide d'avoir attaqué le Hollandais Volant et que s'il l'avait écouté, jamais tout ça aurait lieu. Elle avait dit pleins d'autres chose et quelques petites insultes par là, mais Willy préfère oublier ses paroles. Elle était aller s'enfermer dans la cabine et en est jamais sortit depuis. William resta figé sur place comme s'il était encore entrain de se faire insulter. Kris, qui avait été présent pendant le long discours, alla voir William et posa sa main réconfortante sur son épaule.

" Ne le prend pas personnelle ... Elle est seulement en pétard. Elle ne pense pas ce qu'elle dit. "

William tourna doucement son regard vers Kris. Son regard était froid et rempli de haine. Kris recula de quelque pas.

" Je ... Je vais aller ... Euh ... Couper des carottes dans la cave ! "

William arqua un sourcil lorsqu'il vit la peur sur le visage de son meilleur ami. Celui-ci disparu dans la cave. Le jeune pirate fixa la porte de la cabine. Devrait-il y jeter un coup d'oeil ? Il s'avança tout doucement et posa son oreille sur la porte. Rien. Même pas un seul petit bruit. Il ouvrit la porte de la cabine doucement et y vit son ange entrain de dormir. Elle devait être épuisé. Il ne pût s'empêcher de sourire, mais celui-ci s'effaça aussitôt. À pas de souris, William s'avança jusqu'au pied du lit et passa sa main dans les cheveux dorés d'Aurore.

" Je t'aime ... " murmura-t-il. " Je t'aime tant ... Je suis vraiment désolé ... J'ai été stupide je l'avoue ... Tout ce que tu as dit était vrai. J'espère que tu me pardonne ... "

Puis, sans trop savoir pourquoi, il se leva et quitta la salle refermant la porte derrière lui. Il alla s'asseoir sur la bôme, comme tout les soirs, et se mit à regarder les étoiles. Cependant, cette fois il n'avait aucun plaisir. Comme si les étoiles, ce soir là, se moquait aussi de lui. Il baissa la tête sentant sa gorge se serrer, les larmes lui piquer les yeux et son coeur battre plus vite. Il débarqua de la bôme et dès qu'il atterrit sur le pont, il s’effondra sur le sol et éclata en sanglot. Il sortit la lame qu'il cachait dans sa botte et se mit à graver des mots sur le bois du navire. Malheureusement pour lui, ses yeux étaient tellement embrouiller par les larmes qui fit un faux pas et la lame lui coupa la paume de sa main. Un cri étouffé sortit par réflexe de sa bouche. Un liquide chaud et d'un rouge vif sortit aussitôt de la plaie. Paniqué, William se leva et déchira un bout de tissu de sa chemise et entoura celui-ci atour de sa main blessé. Soulagé, il se pencha pour ramasser la lame par terre et en profita pour regarder son chef d'oeuvre. Il avait gravé un coeur avec les mots : William + Aurore = Pour toujours. Quelques goûtes de sang ajoutaient du décor à ce dessin. Une larme rebelle quitta l'oeil du pauvre homme pour attérir sur le sol. Un bruit derrière lui le fit sursauter. La porte de la cabine venait de s'ouvrir et Willy n'osait pas tourner la tête. Il le fit tout de même et posa son regard vers Aurore qui était vêtu de la même robe blanche qu'elle portait depuis le matin. Il la regarda s'approcher de lui en silence. Tel un chat qui s'avance vers une pauvre petite souris confuse. Elle baissa son regard vers sa main et remarqua le sang qui coulait malgré le bout de tissu qui bloquait la plaie. William ne bougea pas d'un poil. Il continuait à fixer Aurore d'un regard amoureux. Comment lui dire qu'il était sincèrement désolé ? Il n'eu pas le temps de rien dire que Kris brisa le silence.

" J'ai fini de couper les carottes, capitaine ! "

Seul le mot " Capitaine " fit raidir William. Aurore l'avait bien remarqué qu'il était devenu mal à l'aise.

" Kris ... Ne ... Ne m'appelle pas comme ça ... S'il te plait ! " Répondit William se tournant vers son meilleur ami.

Kris arqua un sourcil.

" Bah quoi ... Vous êtes le capitaine n'est-ce pas capitaine ? "

Faisait-il exprès ou quoi ? William serra les dents et répondit sur un ton ferme et froid :

" Ne m'appelle plus capitaine, c'est un ordre ! Compris ? "

" D'accord ! À vos ordres cap ... Euh, William ! " Répondit Kris, effrayé.

William ne regarda même pas Aurore et ordonna à Kris :

" Je veux aller à Tortuga. Nous y trouveront un auberge là-bas et nous y dormirons cette nuit. "

Durant leur voyage jusqu'à Tortuga, personne n'osa parler. Le silence pesait lourd et le malaise c'était installé à bord. Willy fixait l'horizon, tandis que Kris regardait Aurore lui demanda du regard ce qui c'était passé. La jeune femme se contentait d'hausser les épaules. Rendu à Tortuga, William se dirigea vers l'auberge et y entra brusquement. Il s'avança vers le comptoir et demanda :

" 3 chambres pour cette nuit s'il vous plait "

En arrière de lui, la voix d'Aurore retentit. Elle corrigea Willy et demanda seulement 2 chambres. William tourna son regard vers la jeune blonde et fronça des sourcils.

" Pourquoi deux ? "

Elle lui expliqua que la première chambre sera à Kris et la deuxième pour elle et lui car il fallait supposément qu'ils discutent. William soupira.

" Finalement se serra 2 chambres "

Les deux jeunes pirates souhaita bonne nuit à Kris et entrèrent dans leur chambre. William s'assit alors au bout du lit et enleva le bout de tissu qui cachait sa blessure. La plaie était immense et très douloureuse. Il se mit à gémir de douleur et se mordit la lèvre inférieur. Aurore se tourna entendant les gémissements et remarqua la blessure. Elle lui dit qu'elle revenait avec quelque chose pour le soigner, puis elle quitta la chambre. Les yeux azur du jeune pirate se fermaient tout seul. La fatigue venait tout juste de le frapper. Mais l'entrée d'Aurore dans la chambre le fit sursauter. Elle s'approcha de lui et lui prit doucement la main et commença à le soigner. William faisait de petits sursauts parfois car la douleur était bien trop forte. Que faire pour oublier sa douleur physique autant que celle qui se trouve à être psychologique ? Il posa son regard trempé de larmes qui refaisaient surface et annonça d'une voix tremblante :

" Je t'aime Aurore ... "

La jeune femme sembla plus que surprise par cette déclaration. Il avait enfin toute son attention. Il continua sur le même ton de voix.

" S'il te plait ... Pardonne moi ! J'ai été stupide et je le sais ... Si tu veux, tu peux être capitaine, mais je veux pas te perdre ... Pas toi ! J'ai déjà perdu mon ... "

Il s'arrêta là. Les larmes commencèrent à quitter ses yeux de nouveau.

" Je suis fou de toi, mon ange ... "

_________________

I work in the DARK to serve the LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Loves
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 27
Localisation : Proche de ma fille et de mes amis.
Humeur : Joyeuse
Métier : Mère au foyer.
Date d'inscription : 12/04/2007

Votre personnage
Trésor:
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Alone in his head ... (PV mon ange)   Mer 27 Juil - 0:07





Toute ses mésaventures avaient mis Aurore Loves dans tout ces états. Elle n'avait pas oublier ce qu'elle avait dit à William. Insinuer qu'il était un mauvais capitaine. Bien sur elle ne le pensait pas, ces mots avaient dépasser ses pensées; Elle avait essayer de s'excuser, mais aucun son ne voulait sortir de sa bouche alors qu'ils retournaient sur leur navire.



Sans dire quoi que ce soit, la jeune femme se congedia dans leur cabine respectif. Se laissant tomber sur le lit, elle s'endormis, épuiser par tout cela.



Un souffle frais épousa la forme des courbes somptueuse, l'obligeant à ouvrir un oeil. Elle fit avec étonnement que la porte de sa cabine était ouverte. Qui donc avais eu l'audace d'y pénétrer ?



Décider à le savoir coute que coute, elle enfila un long manteau en velours, et s'avança vers le pont. Elle balaya du regard, personne ne semblais différent à l'apparition de la seconde officielle. Son instinct lui souffla donc d'aller trouver William au bôme, comme d'habitude.



Ce qu'elle fit sans l'ombre d'une hésitation. Et effectivement il s'y tenait bien. Il semblais tellement inaccetible, que cela mis en gêne la demoiselle. Elle s'approcha doucement de lui, de peur qu'à chaque pas qu'elle fis ne le fasse s'enfuir de bon.



Ses yeux noisettes rencontrèrent ceux de William. Mais toujours rien, il l'évitais au mieux. Elle baissa ses yeux, honteuse de son action qui datait de quelques heures. Ses pupilles se dilatèrent à la vus de la plaie peu profonde qu'il arborait sur sa main. Elle allait la saissir dans la sienne quand Kris arriva, revenant de la cave.



" J'ai fini de couper les carottes, capitaine ! "
" Kris ... Ne ... Ne m'appelle pas comme ça ... S'il te plait ! "


" Bah quoi ... Vous êtes le capitaine n'est-ce pas capitaine ? "



Un sourire vain trouver refuge sur le visage d'Aurore. Cela ne dura que quelques secondes, car William le remit à sa place.



" Ne m'appelle plus capitaine, c'est un ordre ! Compris ? "
" D'accord ! À vos ordres cap ... Euh, William ! "




Des larmes qui ne durent pas couler, s'affluèrent dans les yeux de la demoiselle qui se pinca les lèvres à la réplique cinglante de William. Tout cela était de sa faute. Il fallait qu'elle répare son erreur.



" Je veux aller à Tortuga. Nous y trouveront un auberge là-bas et nous y dormirons cette nuit. "


Aurore redressa la tête à l'évocation de Tortuga. Alller à cette heure tardive sur le repaire des pirates, n'était ce pas trop hative ? Elle n'eu pas le courage de lui demander, encore trop gênée de ce qu'il s'était passer entre eux. Kris l'interrogea du regard, mais malheureusement pour lui, il n'avais pas à savoir ce qu'il se passait entre elle et son capitaine... Ou de ce qu'il en restait. C'était une affaire personnelle, et qui devrais y rester.



Arriver à Tortuga, William alla dans la première auberge qui s'ofrait à eux et demanda trois chambre. D'un geste théatral, la jeune femme ôta le capuchon qui lui couvrait la tête, jugeant inutile qu'elle se fasse de nouveau remarquer.



" Toute réfléxion faite, ca sera seulement deux chambres mon brave homme. "



Elle jugea du regard son compagnon qui semblait perplexe devant tant de détermination.



Pourquoi deux ? "


Elle expliqua la raison, allant au plus court.



Une pour Kris parce qu'il a besoin de sommeil, et une pour nous deux parce que je suppose qu'on a certaine chose à se dire.



A son tour elle lui arqua un sourcil, attendant une quelconque réfléxion de sa part, mais toujours rien hormis qu'il céda aux caprise de la demoiselle.



" Finalement se serra 2 chambres "



Après une bonne huit dit à Kris, les deux jeunes gens allèrent dans leur chambres. Alors qu'Aurore se débarassa de son manteau, elle entendit un cri étouffer derrière elle. Elle se tourna presque aussitôt, s'interrogeant sur la raison qui avait pousser William à exprimer sa douleur. Une fois un peu plus près de celui ci, elle vit que la blessure qu'i s'était fait à la main était beaucoup plus importante qu'il n'y paraissait au premier coup d'oeil.



" Ne bouge pas, je vais chercher de quoi nettoyer ta blessure "



L'ange blonde, quitta la chambre, trouva une domestique qui travaillait pour le barman et lui demanda de l'eau chaude, une flaque de Rhum et un chiffon doux. En quelques minutes elle obtenus ce qu'elle avait demander. Elle les monta à l'étage, et retrouva William, là ou elle l'avait laisser.



S'agenouiller de sorte à mieux examiner la blessure, qui était infecter, Aurore se sentait encore plus mal à l'aise. Elle mit alors du rhum sur le chiffon déjà imbiber d'eau chaude, tout cela se pisèrent directement sur la plaie ouverte de William. Celui sursauta à de nombreuses reprises mais ne cria point. La jeune femme était tenter de le calmer au son de sa voix, mais elle avait peur de mal agir.



" Je t'aime Aurore ... "


La dite concerner arqua un sourcil. Cela elle le savait très bien, mais encore ?



" S'il te plait ... Pardonne moi ! J'ai été stupide et je le sais ... Si tu veux, tu peux être capitaine, mais je veux pas te perdre ... Pas toi ! J'ai déjà perdu mon ... "


Le début de sa phrase l'a fit sourire. Elle vaniteuse ? Point du tout. Elle aimait être caresser dans le sens du poil mais tout de même, laissons à l'homme sa noblesse et sa fierter. Son sourire s'effaca à la dernière phrase.



Qu'avait il bien pu perdre pour tenir autant à elle ? Son père ? Son frère ? Ou bien son grand amour ? Allez savoir, on pouvait s'attendre à tout avec un homme.



" Je suis fou de toi, mon ange ... "



A ce moment là, elle venait de nouer le bout de chiffon sur la main de son compagnon. Son âme soeur. Elle redressa la tête pour ensuite lui sourire d'un sourire franc et plein d'amour et de tendresse. Subitement, sa main se pressa sur la blessure toute frâichement panser.



" Ca s'est pour dire que tu n'est pas un capitaine "



Elle appuya une deuxieme fois, ignorant la remarque désobligeante de William.



" Et ca c'est pour oser me proposer de te remplace "



Elle posa ensuite ses lèvres sur celles du plaignant, l'attirant dans un baiser tendre, doux et sensuel. Elle les quitan quelques seconds, un petit sourire au coin de ses lèvres, elle lui murmura enfin.



" Et ca c'est pour te dire à quel point je t'aime mon doux prince "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William I. Fletcher
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 657
Age : 24
Localisation : Vous n'avez qu'à sortir votre GPS
Humeur : Confus
Métier : Capitaine du FireFly
Date d'inscription : 12/05/2011

Votre personnage
Trésor:
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Alone in his head ... (PV mon ange)   Mer 27 Juil - 2:21

Aurore noua le bout de chiffon sur la main de William. Il se mordit la lèvre car il faut avouer qu'elle l'avait beaucoup serré. Leur regard se croisèrent et William ne pût s'empêcher de lui sourire. Elle fit de même. Un beau sourire amoureux que William aurait dût voir plutôt. Tout d'un coup, William sentit une pression sur sa main qui lui était douloureuse.

" Ça s'est pour dire que tu n'est pas un capitaine "

Le pauvre blessé se retenait de ne pas gémir de douleur. Elle appuya une deuxième fois.

" Non, mais ça va pas la tête ! " S'écria-t-il ne comprenant pas ce qu'elle faisait.

" Et ca c'est pour oser me proposer de te remplace "

" Arrête ! Ça fait ma ... "

Avant même qu'il ne pût terminer sa phrase, la belle Aurore posa ses lèvres sur les siennes, l’entraînant dans un baiser long, doux et très sensuel. Quelques secondes après, elle quitta ses lèvres pour ensuite lui sourire et lui dire :

" Et ca c'est pour te dire à quel point je t'aime mon doux prince "

William ne pût s'empêcher de sourire. Cette déclaration, quand même douloureuse, était tout de même la plus romantique qu'il avait entendu. Il se sentait à nouveau sur son petit nuage rose. Il enlaça la jeune femme qui posa sa tête contre le coeur du jeune homme.

" Tu l'entend ??? Il bat juste pour toi ... "

La jeune femme se décolla et commença à s'excuser. À son tour, William posa ses lèvres sur celles d'Aurore la coupant en plein discours. Ce baiser fût le même qu'auparavant, mais cette fois-ci plus long. Dès que Willy se décolla à contre coeur, il s'approcha de l'oreille à son ange et lui murmura doucement :

" C'est fini ... C'est oublier ... "

Il glissa doucement sa main le long de son bras pendant qu'il l'embrassait de nouveau. Jamais il ne pouvait se sentir mieux qu'il ne l'était là. Maintenant. En sa compagnie. Aurore et lui avait beau avoir eu des disputes graves ou pas ... Il arrivait toujours à se pardonner. Comme si, leur amour était indestructible. Willy n,avait pas remarquer qu'Aurore l'avait pousser légèrement à se coucher sur le lit. Bah ! Pourquoi ne pas profiter du moment présent lorsqu'il s'offre à vous ? Le jeune pirate fit tout pour amuser la belle blonde. Il passa sa main dans ses cheveux, sur les bras, ses jambes sa poitrine, partout ! Et jamais leur lèvres ne s'étaient décollé. Pour Willy, c'était sa façon de se pardonner pour avoir été un idiot. La prochaine fois, il allait y penser à deux fois avant d'attaquer un bateau. Pour une fois depuis maintenant quelques minutes, leur lèvres se décollèrent. Il fixa les yeux noisette de son âme soeur et fit glisser ses doigts sur sa joue. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de William.

" J'ai eu si peur de te perdre ... Je ne veux pas perdre quelqu'un d'autre ... Promet moi que nous nous aimerons toujours ... Quoi qu'il arrive ! "

_________________

I work in the DARK to serve the LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Loves
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 27
Localisation : Proche de ma fille et de mes amis.
Humeur : Joyeuse
Métier : Mère au foyer.
Date d'inscription : 12/04/2007

Votre personnage
Trésor:
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Alone in his head ... (PV mon ange)   Ven 30 Mar - 13:59

S'attendait elle a se retrouver de nouveau dans les bras de William ? Oui. Pourquoi ? Parce qu'elle l'aimait à en mourrir,au point de lui pardonner de telles erreurs car après tout, ils étaient jeunes et ils avaient toute la vie devant eux pour apprendre à ne pas s'en perndre à des pirates dont ils ne connaissaient pas l'identité. Cela aurait pu être pire.

La jeune femme posa sa tête contre le torse de William, pile poil à l'endroit ou était placer son coeur, un fin sourire parcourut son quant elle entendit ce dernier battre à une allure incroyable. La peur de perdre l'autre était mutuelle.

" Tu l'entend ??? Il bat juste pour toi ... "

Ce fut à ce moment précis qu'elle se rendit compte à quel point elle avait était odieuse avec lui. Se redressant, Aurore planta son regard noisette dans celui pur et innocent de William.

- Je suis sincèrement désolée mon amour. Je n'aurais jamais du te dire de telles méchancetés. Tu faisais cela pour me protéger et tout ce que j'ai réussie à faire c'est nous attirer encore plus d'ennuis qu'avant. Tu ne peut pas t'imaginer à quel point je m'en veut.

Avant même qu'elle n'eut le temps d'en rajouter d'avantage, de douces lèvres se posèrent sur les siennes, l'entraînant ainsi dans un nouveau baiser encore plus passionner. Satisfait de l'avoir stopper en plein élan, William se rapprocha de la belle blonde et dit d'un ton sensuel assez suffisant pour la faire frissoner.

" C'est fini ... C'est oublier ... "

Voilà qu'il confirmer ses pensées les plus intimes. Leur amour était à un niveau tellement intense entre eux que même, la mort rôdant autour d'eux, ne pouvait les séparaient. D'ailleurs il y aurait il vraiment quelque chose qui puisse les pousser à ne plus s'aimer ? La réponse était simple. Non.

Alors qu'ils reprenaient là ou ils en étaient, Aurore décida de montrer à quel point elle tenait à lui. Ils venaient de franchir une étape la veille, pourquoi ne pas continuer dans ce sens là ? Doucement, tout en caressant les cheveux de William, Aurore poussa tendrement le jeune pirate jusqu'à ce que son corps touche les draps du lit. Elle se posa dessus tout en continuant à l'embrasser. Alors ques les gestes se rajoutaient au baiser, l'idée que se faisait la demoiselle se développa d'avantage. Ce fut à ce moment là que William s'écarta de sa personne pour ensuite dire tout en lui caressant la joue.

" J'ai eu si peur de te perdre ... Je ne veux pas perdre quelqu'un d'autre ... Promet moi que nous nous aimerons toujours ... Quoi qu'il arrive ! "

A ces mots, un doux sourire illumina le visage d'Aurore qui se coucha de tout son long, sur le corps désirable du beau brun, le regarda droit dans les yeux pour ensuite prendre à son tour la parole,tout en liant ses doigts à ceux de son compagnon.


- Quoi qu'il arrive,je te promet que notre amour restera éternel et que rien ni personne ne nous sépareras. Jamais je leur laisserais cette joie. Ils leur faudra me passer sur le corps.

Une fois ses quatre vérité dites, l'ange blonde captura de nouveau les lèvres de William dans un baiser un peu plus torride. Alors qu'elle glissa ses mains sur le torse du jeune homme, celui ci lui rappella que Kris était dans la chambre à côté. Resserant son étreinte, Aurore lui souffla dans l'oreille.

- J'ai de bons arguments pour te faire oublier qu'on est pas seuls.

S'ensuivit alors deux bonnes heures ou des baisers, des câlins et des mots d'amour fusèrent de toute part. William s'installa ensuite à ses côtés, essouflaient comme l'était la jeune femme qui eu un sourire qui la rendait encoreplus radieuse. Il lui demanda alors si c'était ce genre d'arguments qu'elle parlait.

Laissant exprimer sa joie par un doux rire, Aurore répondit, le rouge coloran ses joues à l'instant même ou elle prit la parole.

- On peut dire ça comme ca.

A sa grande surprise, le beau brun insista pour qu'elle soit plus explicite dans ses dires. Repoussant une mèche de ses cheveux, geste qu'elle faisait quand elle était gênée, elle mit un certain temps avant de dévoiler ses réels intentions.

- J'ai penser qu'on devrait penser également à nous. J'aimerais tellement fonder une famille avec toi.

Voyant l'air surpris de William, l'héritière des Barbossa s'empressa de rajouter afin de détendre l'atmosphère.

- Je ne te demande pas de me le faire maintenant et n'y d'en avoir tout un équipage. Mais après tout, toi aussi tu a ton mot a dire là dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alone in his head ... (PV mon ange)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alone in his head ... (PV mon ange)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les îles :: Tortuga :: Le village-
Sauter vers: