AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Test de Diana Dawson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Test de Diana Dawson   Mar 12 Juil - 16:47

Bienvenue sur ton test, Diana ! Very Happy

Pour passer ce test, tu vas devoir poster un message comme si tu étais en RPG afin que l'on puisse évaluer ton niveau.
Si tu échoues à ce test, tu pourras bien sûr poster dans la partie RPG, mais tu devras suivre des cours obligatoires de RPG par le professeur de ton choix.

Si tu as commencé à poster dans la partie RPG, tu peux proposer l'un des sujets que tu as déjà écrits (un seul message suffit).
Si tu n'as pas encore fait de RPG sur ce forum depuis ta validation, dis le moi, et je te donnerai un contexte auquel tu devras répondre.

Je te rappelle que tu es évaluée sur la qualité d'écriture, la quantité (il ne faut pas forcément que ce soit très long, mais quelques lignes ne suffisent pas), les fautes d'othographe, la présentation, etc... Tout ce qui fait qu'un message est agréable à lire !

Merci, et bonne chance ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Test de Diana Dawson   Mar 19 Juil - 13:12

Le soleil était au zénith, une légère brise soufflait sur l’île de Port-Royal. C’est un air marin, un parfum salé, une odeur de liberté … Les commerçants criaient, les clients se bousculaient, des personnes de tous rangs se mélangeaient dans les rues bondées : certains cours après le temps, d’autres rêvent et se laissent porter par leurs pieds, certains tentent de se dissimuler, alors que d’autres de essayent de se faire remarquer ! Ainsi allait la vie dans les Caraïbes. A première vue, tout semblait banale, les gens comme la ville, mais à y regarder de plus près on découvrait des secrets, et de l’insolite. J’étais une Lady, petite-fille de Duchesse et fille d’un Lord, tous deux hélas décédés, à mon grand désespoir. J’étais une fille de bonne famille, mais je savais aussi que je pouvais tout perdre. J’avais beau être née dans le luxe, je savais que tout n’a pas toujours été si simple dans ma famille, je savais rester humble par rapport à mon statut, mais je savais aussi que je ne voulais pas que l’on me marche sur les pieds. Etant une jeune fille riche et vivant seule, je soupçonnais chaque personne comme susceptible de vouloir me nuire. Je ne montrais donc qu’un visage hautain au monde, ainsi qu’un cœur de pierre. Les sabots de mon destrier claquaient sur les pavés de la ville. Je n’adressais aucun regard à qui que ce soit, du moins je ne le laissais pas paraître: car en réalité du coin de l’œil, j’observais tout dans les moindres recoins. Je savais que l’on parlait de moi, je sentais le regard des gens, j’entendais leurs murmures. Ma tenue gênait, le fait que je ne portasse point une robe, mais quel outrage ! J'étais habillé d’un corsage sour une chemise blanche cintrée, avec un pantalon, et des bottes. Parmi le tumulte de la rue, j’avançais fière, la tête haute, à califourchon sur ma monture. Nouvel outrage ! Toutes jeunes filles de la haute société monteraient en amazone, et pire elle ne monteraient à cheval que dans de grandes occasions et en petit comité ! Mais moi je me baladais surmon étalon noir nommé Arod, en pleine ville sous le regard d'inconnu. Arod était le cadeau de ma grand-mère avant son décès, et le seul être en qui j’offrais toute ma confiance. J'étais même capable d'avancer les yeux fermés sur son dos. Je continuais ma route malgré les jasements de la ville, au moins l’on parlait de moi; et je savais que cela aurait tôt ou tard des répercutions sur les damoiseaux de Port-Royal, une Lady à l’âme rebelle ça a quelques attirances, n’est-il pas ?

J'avais laissé mes cheveux flottaient dans le vent, quelques mèches indisciplinées tombaient d'ailleurs sur mon visage. J’affichai un petit sourire noble, mes mains gantées de cuir noir resserrèrent les rênes et d’un cou de talon dans les flancs de mon étalon, je le fis s’élancer au galop, et je quittais la rue bondée pour m’éloigner de toute cette cacophonie. Je fendais l’air à toute allure, me laissant guider par ma monture.

- Vas où bon te semble Arod, je veux être libre d’être moi-même, quitter un instant les faux semblant,murmurais-je.

Je fermais les yeux, je savais que je ne tomberais pas. J’humais le parfum marin qui se frottait à mon visage. Enfin le silence et la tranquillité … Rien, personne, mon destrier accéléra son allure, et je le laissai faire Peu m’importe le lieu, que ce soit au Paradis ou en Enfer s’il le veut, je cherchais une évasion pendant un instant. Quoi de mieux que de pouvoir se laisser aller sans réfléchir, en toute confiance, se laisser mener au plaisir, et à cette sensation de liberté ? Je me sentais pousser des ailes, je me sentais flotter au rythme des battements de mon cœur. Là dans ma bulle je pouvais penser tranquille et me détendre. Mais évidemment bonheur de dure jamais longtemps. Un bruit me sortit de mes pensées vagabondes. Un bruit de lames, on se battait !

J’ouvris les yeux, reprit les commandes, et fit tourner ma monture dans une rue en direction de la bagarre. Le son du fer qui claquait s’intensifier à mesure que j’avançais. J’étais proche. Je pouvais maintenant distinguer des voix, mais pas encore des paroles. Des voix d’hommes ça en revanche rien de plus sûre. Une Lady normale serait partie, préférant ne point s’approcher du danger, mais moi j’étais attirée par lui, tel un aimant. Un nouveau coup de talon, et je filais plus vite. Mis à part deux hommes, il n'y avait personne. Tellement envoûtée par le périple que j’approchais, je ne rendis pas compte que j’arrivais enfin, et il me fallut arrêter Arod sec pour ne pas renversé un des hommes qui se tenait sur la petite place. Toutes les épées dégainées. Je compris très vite que je me tenais devant pirates. J’aurai certainement du passer mon chemin, mais non je restais. Les deux hors-la-loi me lancèrent un regard interrogateur et me firent faces. L’un fit un pas vers moi, et sentant le danger Arod se cabra, je me cramponnais pour ne pas tomber, il cherchait à me protéger, mais je ne voulais pas fuir, ça commençaient à peine à devenir intéressant...

Je calmais mon étalon,et je sautais au sol, mes deux ennemis affichèrent un sourire ravi, ils me pensaient désarmée, mais ils se trompaient. Dégainant à mon tour ma lame et affichant un sourire triomphant, je m’apprêtais fièrement à croiser le fer avec ses barbares. Je n’étais pas là pour jouer les grandes héroïnes, mais j'adorais manier l'épée contre les hommes, surtout s'ils sont pirates. Chaque victoire -et mon orgueil m'obligeait à penser que je triompherais encore- me rendait heureuse, vaincre des mécréants comme eux, m'était un jeu fort plaisant. Profitant de l’étonnement des deux hommes, je me jetai sur le premier. La lutte fut acharnait mais j’en vins à bout. Evidemment, je me laissais emporter par cette petite victoire et je n’avait prêté aucune intention à ce qui m’entourait. Mais je m'étais reposée sur mes lauriers trop vite: un hennissement, je me tournai et me retrouvai face à l’autre pirate, il fut plus rapide que moi, et je fus rapidement désarmé ! Dos un à mur je ne opuvais pas fuir, je jettai un oeil à mon étalon, le vaurien avait profité de mon combat pour l'attacher fermement -il a du avoir beaucoup de chance car Arod ne se laisse jamais approcher- ! J'étais cernée. Et maintenant que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Sélène Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4787
Age : 25
Humeur : Cool
Date d'inscription : 20/03/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Test de Diana Dawson   Dim 14 Aoû - 18:50

La quantité 3.5/4

Une bonne quantité, ni trop longue ni trop courte.

La qualité 1.5/2

Tes phrases sont plutôt bien dans l'ensemble, il y a juste une ou deux petites fautes par exemple :
> "J'avais laissé mes cheveux flottaient dans le vent, quelques mèches indisciplinées tombaient d'ailleurs sur mon visage." ici le d'ailleurs n'est pas nécessaire il faut mieux le supprimer.
> "Mais évidemment bonheur de dure jamais longtemps." Il faut éviter de commencer un phrases par mais.? Exeple de correction : "Évidemment le bonheur ne dure jamais éternellement."

Créativité et Style 3/4

Tu es imaginative, et ton style est tout à fait correcte, tes phrases sont bien structurées c'est agréable à lire. Mise à part quelques petites fautes à droit et à gauche c'est tout à fait correcte.

L'orthographe 2.5/5

Fait bien attention tu fais quelques fautes d'orthographes, n'hésite pas à te relire. C'est principalement des fautes d'accords, donc fait bien attention à cela.

> "d'autres de essayent " - "d'autres essayent"
> "J'étais habillé" - "J'étais habillée"
> "J'avais laissé mes cheveux flottaient" - "J'avais laissé mes cheveux flotter"
> "les faux semblant" - "les faux semblants"
> " je ne rendis pas compte" - "je ne me rendis pas compte"
> "ne pas renversé" - "ne pas renverser"
> "me firent faces" - "me firent face"
> "ça commençaient" - "ça commençait"
> "ses barbares" - "ces barbares"
> "La lutte fut acharnait" - "La lutte fut acharnée"
> "Je fus rapidement désarmé" - "je fus rapidement désarmée"

La présentation 3/5

La présentation est correcte, ton texte est justifié, les paragraphes bien séparés. Le soucis c'est la couleur, il n'y en a pas c'est dommage. De plus n'hésite pas à mettre ton dialogue en gras, en italique, ou en couleur afin de clairement le distinguer de tes passages narratifs.

BILAN 13.5/20

Ton RP était tout à fait correct, fait juste attention au fautes d'orthographes, principalement aux accords. Tu as un bon style d'écriture mis à part quelques petites fautes, mais rien de bien méchant.
Bonne continuation !

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test de Diana Dawson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test de Diana Dawson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: