AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Test d'Aurore Loves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Test d'Aurore Loves   Mar 12 Juil - 16:31

Bienvenue sur ton test, Aurore ! Very Happy

Je pense que pour toi ce n'est qu'une formalité, ça fait tellement longtemps que tu es inscrite sur le forum !
Mais bon, c'est obligatoire alors voilà :
Pour passer ce test, tu vas devoir poster un message comme si tu étais en RPG afin que l'on puisse évaluer ton niveau.
Si tu échoues à ce test, tu pourras bien sûr poster dans la partie RPG, mais tu devras suivre des cours obligatoires de RPG par le professeur de ton choix.

Si tu as commencé à poster dans la partie RPG, tu peux proposer l'un des sujets que tu as déjà écrits (un seul message suffit).
Si tu n'as pas encore fait de RPG sur ce forum depuis ta validation, dis le moi, et je te donnerai un contexte auquel tu devras répondre.

Je te rappelle que tu es évaluée sur la qualité d'écriture, la quantité (il ne faut pas forcément que ce soit très long, mais quelques lignes ne suffisent pas), les fautes d'othographe, la présentation, etc... Tout ce qui fait qu'un message est agréable à lire !

Merci, et bonne chance ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Loves
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 26
Localisation : Proche de ma fille et de mes amis.
Humeur : Joyeuse
Métier : Mère au foyer.
Date d'inscription : 12/04/2007

Votre personnage
Trésor:
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Test d'Aurore Loves   Mar 12 Juil - 22:15

Résumer: Après tant de mois passer sur les océans, Aurore Loves se sent forcer a rentrer dans Port Royal. Et pour cause, elle va faire une rencontre des plus interessantes.

Suivant son instinct comme elle le redoutait tant, Aurore avait quitter le Firefly à quelques mètres d'un coin de l'île de Port Royal afin de ne pas se faire remarquer. Elle avait promis à William d'être prudente. Et pourtant Dieu seul le savait, comment elle aimait tant être proche du danger. Elle en jouait même, un jeu sadique qui pourrais la conduire directement à la potence.

Exit l'habit de corsaire, voilà qu'elle était habiller d'une magnifique robe rose fushia en soie, le haut était inspirée d'un corset qui était d'un rose beaucoup plus pâle, de fines lignées courbée y étaient présenter, à ceci était entremêler un phoenix blanc et noir, le bas de cet habit était toute en dentelle blanche. Elle avait attacher ses longs cheveux soyeux en une longue queue de cheval, dégageant ainsi son visage fin qui était déjà marquer par quelques bronzages du à ses quelques heures passer sur le pont du navire de William Fletcher

Elle n'oubliait pas qu'elle avait une maison au bas de la ville de Port Royal et ou elle avait vécus une partie de son adolecence, elle était situe au sens contraire de l'immense bâtisse du gouverneur Swann et des autres maisons de riches personnes. Contrairement aux gens de la haute société, et bien qu'elle en était une, Maria Loves, la mère de la demoiselle n'était pas de cet avis. Pour elle, tout comme sa fille, ils étaient dans un monde égaux. On pouvait aussi bien monter les échellons qu'en redesendre rapidement.

Une fois arriver à terre, elle cacha la barque qu'elle avait emprunter à l'équipage et chaussa ses escarpins blanches une fois hors de la longue bande de sable qui l'avait accueillis. Elle jeta un regard nostalgique sur cette ville, pour ensuiter emprunter l'unique ruelle qui était indiquer sur la carte qu'on lui avait prêter pour l'occasion. Aurore ne devait surtout pas se faire réperer, et faisait donc croire à tout les passants qu'elle était qu'une noble perdus, à la recherche du domicile du restant de sa famille.

Il ne lui fallus guère de temps pour la trouver, car effectivement il n'y avait que deux maisons au bord de plage, l'une étant déjà habiter, il était évident que l'autre soit la sienne. C'était une batisse faite de brique blanche comme le ciel des caraibes, il n'y avait qu'un étage, et un immense jardin qu'elle pouvait immaginer avant même d'y accéder. La crasse sur les fenêtres du rez de chaussez et du premier étage confirmèrent qu'il n'y avait plus personne qui habitait ici.

Respirant profondément, la lady regarda à droite et à gauche, il n'y avais personne qui la regardait, c'était le moment ou jamais. Elle forca la serrure, de pas beaucoup, mais assez pour s'y introduire. C'était une question de sécuritée. Elle n'oubliais pas qu'elle était désormais rechercher par les Britaniques étant donner qu'elle était promise à l'un d'eux ; Lord Beckett. Etait il au moins au courant de ce qu'elle était devenus ? Lui qui n'avais jamais eu la chance de la rencontrer, et elle non plus d'ailleurs, et fort bien. Sinon sans cela elle n'aurais jamais fait la connaissance de l'homme qui prenait une grande place dans son coeur.

Une fois à l'intérieur, ses yeux s'embuèrent progressivement de larme qu'elle tentait de ne pas faire couler.La maison était abandonner depuis de long mois , cela se voyait sur la poussière qui ressortait sur les rares meubles qui se tenaient dans le couloir et le petit salon en face d'elle. Elle se promena ici et là afin de tenter de raviver des souvenirs de son passée, mais malheureusement rien ne vit. C'était comme si il e s'était rien passer. Que cette maison ne lui appartenait plus.

Son regard noisette se posa sur la grande fenêtre qui donnais acces au jardin. Cet endroit semblait l'attirer comme un aimant. Une envie irrésitible d'y aller s'empara d'elle. Il ne lui fallus que quelques pas afin d'atteindre cette accès. Un vent faible soufflait dans les branches des rares palmier poser sur le sol ferme. Une sensation de bien être prit part dans tout son corps.
Les souvenirs se ravivaient dans sa tête, mais il fallais tout de même qu'elle ouvre. Le vent fin alors souffler sur son visage, l'invitant ainsi à visiter la verdure qui se présentait à elle.


Devant elle s'étandaient ce fameux jardin, des rosiers rouge et blanche étaient illuminées par le soleil des caraibes, des plantes tropicaux se dressaient fièrement devant elle, comme si ils attendaient sa venus. A l'idée de se remémorer des souvenirs qu'elle croyait perdus, elle s'avanca, fixant avec émerveillement les roses d'une couleur superbe. L'une plus belles que l'autre.Aurore s'aventura jusqu'au garde corps du jardin, là elle avait un paysage des plus resplendissants. L'océan à perte de vus, des bâteaux qui s'amaraient ou qui partaient du quai de Port Royal. Cet embrun marinier qui lui titilait les narines mêler à cela le parfum esquis des fleurs autour de la jeune femme.

Elle ferma les yeux, et là, comme dans un rêve elle se revit jeune fille innocente dans ses franfreluches, courrir dans les herbes du jardin, ignorant les représailles de ses tutrices qui lui ordonnaient de participer au lecon de violon. Elle refusait d'un signe catégorique de la tête, précisant qu'elle préférait le piano, et puis à quoi pouvait servir un instrument sur una navire de pirate, avait elle rajouter pour ensuite tirer la langue à la vue de dames frustrer devant un tel comportement. Satisfaite d'avoir de nouveau gagner cette bataille, elle s'était alors s'aventurant au garde corps pour fixer le même océan qu'en ce jour, s'imaginant naviguer un jour ou l'autre ses mêmes eaux.

Subitement, ses images se floutèrent et furent remplacer par celle de ce fameux jour pluvieux et tempétueux on elle était revenus de l'île de la Muerta, venant de découvrir le corps sans vie à l'époque de son père. On lu avait alors annoncer que son mariage allait avoir lieux dans quelques semaines.Aurore avait pris le risuqe de demander en quoi consistait ce mariage. Elle se revit fixer ses domestiques qui tentèrent de la résonner, que son destin était celu d'être la représente d'Espagne, qu'elle était leur seul espoir pour avoir une paix entre les Espagnols et les Anglais.

Le souffle brutal du vent sur son visage la fit revenir au présent. Elle posa presque immédiatement sa main sur le manche de son épée, sur le qui vive. Il y avait ici une présence qu'elle n'appréciait pas. Son instint l'avait emmener dans un guai appent. Silencieuse, droite comme un I, Aurore attendit que le loup sorte de sa taverne. C'était une erreur monumental de tourner le dos à l'ennemis, mais elle avait peur en se retournant, de se touver en terrain battus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Loves
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 26
Localisation : Proche de ma fille et de mes amis.
Humeur : Joyeuse
Métier : Mère au foyer.
Date d'inscription : 12/04/2007

Votre personnage
Trésor:
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Test d'Aurore Loves   Mer 13 Juil - 0:16

Désolée du double post, mais il faut absolument que je vous mettes un rp avec un peu d'action xD. Deux style assez différent selon moi, apresc'est aux jues de faires leurs choix.

----------------------------------------------
Resumer : Cela fais six mois qu'Aurore navigue sous les ordres de son bien aimée William. Leur relation se fait de plus en plus dense, et la belle et bien décider a lui prouver ses sentiments.
Jamais au grand jamais, Aurore n'eu cru qu'elle allait tombr autant amoureuse. POurtant on lui raconter ce qu'était le coup de foudre, mais pour elle ce n'était que des mots qui résonnaient mais qui finalement, ne signifiaient rien du tout. Eh bien elle s'était tromper et elle aimer l'admettre.

Tout comme elle aimait William Fletcher. Ce pirate qu'elle avais connus un soir au pub de Tortuga. Ce dernier l'avait draguer pour mieux la détruire. Elle l'avais fuis, et renier ses sentiments. Il l'avais suivis et avais réussis a se rattraper et au fil des minutes, ils s'étaient déclarer leur amour sous le regard charmeur de la lune et des étoiles.

Voilà que cela faisait maintenant six mois qu'elle naviguait aux côtés de cet homme qui l'a rendait folle, folle d'amour, elle n'avais que lui en tête. Si elle était sur ce navire c'était bien pour vivre des aventures à ses côtés. Contre toute attentente, l'équipage l'avais accepter comme un nouveau membre de leur famille.

Ne s'écartant pas de la frontière des Caraibes, Aurore et William piller sans cesse des navires, récupérant des butins plus ou moins généreux. Rien ne troublait cette vie plus ou moins paisible.

Jusqu'à ce soir là, Aurore était vêtue d'une robe blanche, aux fines bretelles. Faisait les cents pas dans la cabine de William. Une idée dans sa tête venait d'apparaitre depuis plusieurs jours, et jamais auparavent elle n'avais eu l'occasion d'en parler à la personne concerner. Voilà que les autres membres du navire étaient en repos, pour ce soir, ils étaient donc seuls. C'était le moment ou jamais.

Décidée plus que jamais, Aurore sortit de la cabine, et chercha du regard son pretendant. Elle le trouva enfin, toujours à cette même place, celle qu'il allait tout les soirs afin d'observer la lune et les étoiles. Ne sachant nullement si il avait percepter ou pas sa précense, l'ange blond s'approcha de lui e tlui parla en utilisant le surnom qu'elle lui donnais, depuis le premier jour.

" Willy, peut tu descendre ? Il faut que je te parle "

William tourna enfin la tête vers la demoiselle, mais au lieu de descendre, il la gratifia seulement d'un sourire pour ensute fixer de nouveau le ciel sans nuage des Caraibes, ce qui frustra la lady qui tappa du pied. Le faisait il expres ? Et bien si il l'a cherchait il allait être servis. Elle prit sa voix la plus triste et insista de nouveau.

" William, je t'en pris descend , c'est important ce que j'ai à te dire "

" Qu'y a-t-il mon ange ?

Ah il voulait l'avoir par les sentiments. Aurore soupira et l'implora du regard de descendre ce qu'il fit presque immédiatement et suivis la belle dans la cabine. Voilà qu'elle stressait complétement, maintenant qu'elle se tenait devant lui elle ne savais plus trop quoi dire.

Elle était assise sur le lit, jouant avec ses doigts, cherchant les bons mots. D'ailleurs y'en avait il quand c'était des moments aussi importants que celui là ? Peut être fallait il tout simplement aller dans la simplicite.

William s'installa à son tour sur le lit, et comme pour la rassurer et l'aider à se libérer de ce fardeau, il l'embrassa sur la joue. Aurore souria, gênée de la situation, c'était bien la première fois qu'elle réagissait ainsi.

"Alors ... de quoi voulais-tu me parler ?

Et crotte ! POurquoi fallait il que la vérité soit si dur à avouer ? Aurore décida de quitter le lit, qui sait peut être serait ce plus facile à dire cela debout. Elle se mit a faire les 100 pas.

" Tu sait William, dans un couple , parce qu'on est un couple je sait pas si tu est au courant,mais ca fait six mois qu'on est ensemble. Je t'aime énormément, tu es ma vie mais y'a des choses dans la vie qu'on aimerait faire tant qu'il en est encore temps tu ne crois pas ?"

Aurore ... S'il te plait ... Fait seulement me dire ce qui te met dans cet état ... "

" Voyons Willy c'est quand même évident. On est ensemble depuis si longtemps , on se connait si bien,on est complémentaire. Mais pour moi ce n'est pas suffisant, je pense qu'on devrait aller plus loin que ce qu'on vit en ce moment. On devrait faire comme les autres couples et passer à la prochaine étape ...."

Ouf ca y est c'était dit, qu'allait être la réaction de William à cela ?

" Une ... Une autre étape ? "

Oh et bien si il ne savait pas de quoi elle parlait, les gestes allaient s'en doute l'aider à le mettre sur le droit chemin. Telle une lionne guettant sa proie, Aurore s'approcha délicatement de l'homme qui s'était emparer de son coeur pour ensuite le pousser un peu plus vers le lit. Elle le voulait et elle l'aurait.

Comme si cela répondait à ses envies, William l'embrassa avec tendresse et passion. Après un long moment à se bécoter, William lui demanda.

" Tu es sûr de vouloir le faire ... ? "
" Sur et certaine "

Répondit la belle avec conviction, un sourire ilumina son visage, cette nuit était la leur.

Les minutes enchainèrent au rhytme des caresse que simposaient les deux jeunes gens. Tentent hésitants et des fois complétement perturber par la beautée de la scène que leur offrait les éclats de la lune.

Cette nuit la fut la plus tumultueuse mais aussi la plus charnel qu'il soit. L'union parfaite de deux personnes qui s'aimaient infiniment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Test d'Aurore Loves   Mer 13 Juil - 11:48

Eh ben, ma petite Aurore, tu m'as fait de la lecture ! Razz
Je n'ai corrigé les fautes d'orthographe que du premier message, et pour la qualité de tes messages, j'ai pris l'ensemble des deux posts ^^

Quantité : 4/4
C'est un petit long, mais il se passe des choses et l'on ne s'ennuie pas, donc cela ne fait rien. ^^

Structure des phrases : 1/2
Quelques petites erreurs de structure, mais ce n'est pas grand chose.

"ils étaient dans un monde égaux" -> on dit soit "ils étaient dans un monde égal", soit "ils étaient égaux dans ce monde" (qui est préférable).
"Satisfaite d'avoir de nouveau gagner cette bataille, elle s'était alors s'aventurant au garde corps pour fixer le même océan qu'en ce jour" -> euh là, je crois que tu t'es trompée xD, ça ne serait pas plutôt quelque chose du genre : "Satisfaite d'avoir de nouveau gagné cette bataille, elle s'était alors appuyée au garde corps pour fixer le même océan qu'en ce jour"

"Faisait les cents pas dans la cabine de William. " -> je pense que c'est plutôt "Elle faisait les cent pas", ou bien "Faisant les cent pas" (d'ailleurs, il n'y a jamais de 's' à cent Wink)
"Elle le trouva enfin, toujours à cette même place, celle qu'il allait tout les soirs" -> "celle où il allait", ou bien "là où il allait"
"Les minutes enchainèrent au rhytme des caresse que simposaient les deux jeunes gens. Tentent hésitants et des fois complétement perturber par la beautée" -> je ne suis pas sûre de ce que tu voulais dire : "que s'imposaient les deux jeunes gens, tant hésitants" ou bien "les deux jeunes gens, tantôt hésitants, parfois complètement perturbés par la beauté"

Créativité & style : 4/4
C'est très joli, très poétique. Tu décris bien l'environnement de ton personnage ce qui fait qu'on a l'impression d'être dans sa peau, dans ses pensées. C'est très bien ! ^^

Orthographe & conjugaison : 0.5/5
Tu fais pas mal de petites fautes. C'est sans nul doute ton point faible.

"le haut était inspiré", "cet habit était tout en dentelle", "quelques bronzages dûs", "ses quelques heures passées", "les échelons", "redescendre", "ses escarpins blancs" (on dit UN escarpin), "imaginer", "rez-de-chaussée", "sécurité", "les Britanniques", "passé", "des rosiers rouge[color=red]s et blancs" ('rosiers' = masculin, pluriel), "L'océan à perte de vue, des bateaux qui s'amarraient", "le parfum exquis", "courir", "son instinct", "un guet-apens", "Aurore sourit"

Fais attention à la conjugaison de tes verbes, surtout au passé composé.
"Aurore avait quitté", "un jeu sadique qui pourrait", "elle était habillée", "de fines lignées courbées y étaient présentées", " était entremêlé un phoenix", "Elle avait attaché", "son visage fin qui était déjà marqué", " elle avait vécu", etc

Si ça peut t'aider (je ne sais pas si tu connais le truc), quand tu écris du passé composé, remplace le verbe par "prendre" : on ne dit pas 'elle était prendre', donc on ne dit pas non plus 'elle était habiller' ; on ne dit pas 'elle était pris', donc on ne dit pas non plus 'elle était habillé' ; mais on dit 'elle était prise', donc on dit 'elle était habillée'. C'est aussi simple que cela ^^
De même pour les phrases de type "Une fois arrivée à terre".

Je n'ai pas écrit toutes tes fautes, car ce sont souvent les mêmes ^^

Présentation : 5/5
Très bonne présentation, avec les couleurs qui changent selon qui parle. Les paragraphes sont bien aérés, bien présentés.

Bilan : 14.5/20

Ce n'est pas mal du tout, tu as un très joli style, très poétique. Cependant, attention à l'orthographe et la conjugaison, c'est là que tu perds tous tes points. Fais très attention aux terminaisons noms/adjectifs : accorder le masculin/féminin, singulier/pluriel ("des rares palmiers"), et surtout à ta conjugaison.

Félicitations, tu as réussi le test ! Very Happy J'espère que mes conseils te seront utiles, et que tu en tiendras compte ! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Loves
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 26
Localisation : Proche de ma fille et de mes amis.
Humeur : Joyeuse
Métier : Mère au foyer.
Date d'inscription : 12/04/2007

Votre personnage
Trésor:
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Test d'Aurore Loves   Mer 13 Juil - 14:16

Bon j'avous je suis nulle en conjugaison et orthographe c'est vrai que je fais des fautes millime bidons quoi. Bon ca peut être aussi de l'étourderie pour certaines xD. En tout cas je vais faire en sorte de prendre mon temps pour faire mes prochains post et essayer de faire moins de fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Nalymé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2058
Age : 24
Humeur : Ai-je un jour été de mauvaise humeur ? ^^
Date d'inscription : 06/02/2006

Votre personnage
Trésor: 500 po’s
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Test d'Aurore Loves   Mer 13 Juil - 14:52

Ok pas de problème ! Je verrouille ton test ! Smile
PS : magnifique, ton nouveau kit Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test d'Aurore Loves   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test d'Aurore Loves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles
» Petit test D3s + TC20EIII + 70-200
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» Test Tokina AT-X M100 AF PRO D 100mm F/2.8 (A)
» Test de géographie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: