AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Liens de sang [Isa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Liens de sang [Isa]   Ven 30 Oct - 4:58


    Un balancement régulier, à l’instar d’un métronome, faisait tanguer les divers objets posés sur s0n bureau. Toutefois, ceux-ci ne risquaient guère de tomber : les vagues n’étaient guère houleuses. Une tasse de thé attendait patiemment d’être bue, une vaste carte, usée par le temps, dormait, déroulée. Observés par une paire d’yeux bleu pâle. Et traînaient ici et là des figurines représentant des soldats et des maquettes de bateaux miniatures. Le tout rangé sur une petite table, à sa gauche. Le jeu Pirates contre Beckett prendrait bientôt fin. Tout avait été calculé, chacun avait été manipulé pour que lui arrivât à atteindre ses buts : voir la menace des flibustiers éradiquée à tout jamais ! Lui seul pouvait le faire. Combien de gens auraient renoncé, s’ils avaient eu la chance et l’honneur d’être là, assis dans ce grand bureau ? Un bon quatre-vingt-cinq pourcent. Mais la vermine devait être éliminée. Ça, il n’y avait pas beaucoup d’hommes pour le comprendre. On prétendait vouloir sauver les honnêtes gens, mais au fond, que faisons-nous lorsque des mercenaires s’en prenaient à de pauvres gens ? Des pirates, encore et encore ces maudits sans-cœur qui se croyaient tout permis ! Certes, lui n’avait pas le choix de sacrifier des pions inutiles, mais il ne le faisait qu’en cas de nécessité.

    Il redressa sa tête, fatigué d’avoir étudié ce grand bout de papier. Il s’étira, profitant du fait qu’il était seul. Un tel geste, en compagnie d’un pair était assez incongru… Puis, il retourna ses mains, paumes ouvertes devant un regard métallique. Durant toutes ces années, il s’était acharné… tellement acharné ! pour obtenir le poste de directeur de la Compagnie. Et maintenant, il l’avait. Un rêve qui lui semblait inaccessible. Des gens, tellement de gens, sous son contrôle, désormais. Plus personne ne pourrait plus l’arrêter. Même pas Jack Sparrow. Parce qu’il était en prison, ha, ha ! Bien fait pour ce… pouilleux des mers ! Et dire que jadis, ils avaient travaillé ensemble… Et qu’il a fallu que le concept de liberté vienne tout foutre en l’air. Il ne fallait cependant pas tout raviver ces souvenirs doux-amers. Alors, à quoi penser ? À son passé si douloureux qu’était le sien ? Non, décidément… triple non.

    Soudain, des pas se firent entendre. Un pas régulier, comme le doux balancement du navire. Qui cela pouvait-il bien être ? Mercer ? Pitié, pas lui… Il viendrait encore le féliciter sur la capture de Sparrow, alors que cela faisait au moins deux semaines que c’était terminé. Pfft. Un soldat ? Peu probable. Alors, qui ? Il verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liens de sang [Isa]   Ven 30 Oct - 10:23

^-^ so cute papa (L) :p Oué pas encore ce Mercer >O< au *********
Bon ba je m'exerce à bien RP et je semble bien me débrouiller j'ai encore relut tes indications et donc tu pourras me tester. Ué j'ai l'idée de la suite du RP. Je t'en ferai part t'inquiète pas Wink Pour l'instant c'est moi qui arrive papa. Hihi confrontation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liens de sang [Isa]   Sam 31 Oct - 4:25

    [C'est que... c'est quoi ce HJ ? oO Tu postes une fois ton RP fini... Et tu m'avertis par MP, merci. x)]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liens de sang [Isa]   Sam 7 Nov - 18:17

Un pas régulier, comme le doux balancement du navire. Un pas léger comme une jeune fille. Cette jeune fille était de taille moyenne, cheveux longs blonds foncés, teint pâle et le plus important possédait les mêmes yeux que le Lord qui n'est autre que son père. La jeune Isabeau entra dans le bureau de son cher père qu'elle venat de découvrir jusqu'à présent c'était le gouverneur Swann qui l'avait élevée suite aux précédents éléments. Une nouvelle vie s'ouvrie à elle désormais, une vie de Lady. S'y fera t-elle? Le Lord observa attentivement la jeune fille qui venait de rentrer dans le bureau. Avait-il réaliser que c'était sa fille de sang? Non comme Ethan. Le Lord semblait vouloir lui dire quelque chose, veut-il récupérer le temps perdu avec sa fille?


Dernière édition par Isabeau Beckett le Sam 21 Nov - 2:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liens de sang [Isa]   Dim 8 Nov - 5:53


    Et c’est l’apparition d’une jeune femme, mesdames et messieurs ! Clap, clap, clap ! Une jeune femme qui lui dit vaguement quelque chose. S’étaient-ils déjà vus ? Cela se pourrait bien. Pouvez-vous me nommer combien de gens vous voyez en une vie ? Il y a cependant une différence entre « voir » et « connaître ». Donc, Beckett l’avait sans doute déjà vu; mais jamais connu. Voilà. Comme la situation était claire ! Bon, suffit ces idioties. Et commençons pour de bon le récit. Lui, posté derrière son bureau. Elle, restant plantée là, attendant une quelconque réaction de sa part. Récemment, le gouverneur Swann – ce charmant, mais si encombrant gouverneur Swann ! – lui avait annoncé une nouvelle des plus… bouleversantes. Bouleversante, mais… étonnamment joyeuse. Il avait une fille. Ah, ha ! Vous ne me croyez pas, hein ? Eh bien, c’était la vérité pure et simple. Jadis, il avait aimé une femme. Oh, pour la première fois de sa vie, il n’avait pas fréquenté une femme pour la manipuler ou quoi que ce soit de cet acabit. Il l’avait aimé d’un amour si pur qu’un enfant était naquis de leur union secrète. Oui, bon. Quoi ? Il n’avait pas eu envie d’annoncer au peuple qu’il était tombé amoureux – après coup, les remords, n’est-ce pas ? – et de plus, ils ne s’étaient pas mariés… Ben non ! Les affaires en premier. Si on apprenait que Lord Beckett avait uni sa destinée à une femme, on pourrait enlever celle-ci pour le faire chanter. Bon, okay, piètres excuses. Mais quand même… Il ne s’était point marié, mais avait laissé sa Cécile à Port-Royal tandis que lui partait à la conquête du monde. TA, TA, TA ! À son retour : la mort de Cécile et… le voilà derechef seul au monde. Oui, seul. Pas de successeur. Des années plus tard arriva Ethan. Oui, mais il n’était pas de sang, lui. Le blondin lui ressemblait drôlement, certes. Mais coulait-il en lui le noble sang de la dynastie des Beckett ? NAN ! C’était fini, à présent ! Jamais Cutler n’allait commettre de nouveau cette erreur. Il n’allait pas retomber en amour et n’aurait jamais d’enfants, point final.

    Cependant, ce n’est pas ce que le Gouverneur… Non, non ! Pas de majuscule, il n’est pas assez important ! Donc, le gouverneur Swann lui avait appris, il y a quelques jours… que Cécile avait été enceinte avant de mourir. Logique. Elle ne pouvait l’être une fois morte… Ce qui l’était moins, c’était tous ces secrets. Pourquoi, lorsqu’on lui avait annoncé la mort de Cécile, on ne lui avait pas dit qu’il avait un enfant, merde ? Pourquoi, hein ? Une gentille petite fille. Maintenant devenue femme. C’était étrange. Toutes ces années, il avait vécu seul, abandonné. Et voilà que, tout d’un coup, surgit des ténèbres sa fille ! Une fille de sang… Quelle classe ! Il avait tenu à la voir, mais ignorait où elle se trouvait exactement. C’est donc frustré qu’il partit de Port-Royal, sur l’Effort, à la recherche de ce Davy Jones de malheur. Une tête de pieuvre. Répugnant !

    Devant lui, une jeune femme. Cheveux longs. Et blonds. Blonds ? Blonds. Comme Ethan. Vague ressemblance. Mais les yeux de cette jeune femme… Ils ne brillent pas de cruauté. Non. Une infinie douceur. La même douceur qu’il avait vu dans les yeux de… Cécile ? Impossible. Cela faisait des années; ce n’était qu’une coïncidence… n’est-ce pas ? Quoique, Swann ne lui avait-il pas dit qu’il avait une fille ? Oh my God ! Se pouvait-il qu’il ait devant lui… sa fille ? Il dit, d’une voix étonnée – lui qui était habitué à sa voix dure :

    « Quel est ton nom ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liens de sang [Isa]   Mar 10 Nov - 15:10

"Je me nomme Isabeau Swann. Plus précisément Isabeau Emeline Swann"


La jeune fille se demanda pourquoi le Lord lui posa cette question. Pour se renseigner sur la famille du gouverneur, cela lui paraîsait louche. Vut qu'il a mit celui-ci aux fers, elle ne voit pas pourquoi il s'intéresserait à lui. Mais, la jeune fille remarqua qu'elle a des airs en communs avec le Lord?! Pourquoi dont! Le Lord s'intéresserait-il à elle? Pleins de questions virent dans son esprit, tout était confût. S'ils se connaissaient, il fallait que la jeune fille fouille dans son passé. Le gouverneur l'aurait-il adopté? Pourquoi? Peut-être que sa femme ne pouvait plus avoir d'enfant? Si elle était la fille du Lord, pourquoi ne l'a t-il pas reconnue??? Il faut qu' Isabeau en ait le coeur net! Surtout ne pas demander au Lord ce serait trop con venant de sa part! Au gouverneur mais oui! L'heure des vérités à sonner. Cependant, le Lord la fixait toujours comme s'il s'apprétait à faire part de quelque chose....Mystère....Décidement il est trop mystérieux ce Lord. Et pourquoi dont se retrouvait-elle du jour au lendemain vêtue comme une Lady, de somptueuse robe de soie à dentelles ainsi avec de beaux bijoux et dragonnes. Petite princesse quoi. Le Lord cachait quelque chose mais quoi? Dans un élan d'hésitation la jeune fille déclara:


Pardonnez-moi mais, pourquoi dont toutes ces richesses? Je ne suis que fille de gouverneur rien de plus.


Suite à ces mots-là, le Lord ne lâchait plus du regard la jeune fille. Cela la mettait mal à l'aise il faut l'avouer. Elle bouillait d'impatience de tout savoir mais que faire?? Qu'attendait le Lord au lieu de rester là sans dire mot et laisser poirauter les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liens de sang [Isa]   Mar 24 Nov - 5:56


    Isabeau Swann. Isabeau. Ce nom… lui disait quelque chose. Mais c’était une Swann, n’est-ce pas ? La fille du gouverneur Swann. L’autre fille. La cadette d’Elizabeth. Cette même Elizabeth qui avait osé le menacer il y avait quelques semaines de cela. Cela avait été frustrant, car les lettres de marque lui avaient été dérobées sous son nez, mais elles lui étaient revenues. Et c’était Norrington qui avait pris la place de Sparrow, place que ce dernier n’aurait jamais acceptée de toute manière. Peu importait, à présent. Le noble observait toujours la jeune femme devant lui. Sa mère avait dû être belle…. Ah, mais putain ! Pourquoi pensait-il cela ? Parce qu’Isabeau était jolie ? Certes. Des cheveux d’une telle blondeur était splendides. Mais de là à penser à la mère de cette jeune personne… Du calme ! Il esquissa une moue dédaigneuse. Elle avait été habillée somptueusement. Parce qu’il se demandait si elle était… Heu, sa fille. Les choses n’étaient pas très claires, il fallait l’avouer. La question de la blonde le prouvait. Beckett la regarda obliquement – et longtemps ! Un regard que peu de gens pouvaient soutenir – et répondit finalement :

    - Toutes ces richesses ? Si vous ne les désirez point, c’est bien simple; ne les portez pas. Quant à votre statut, fille de gouverneur, eh bien je me suis dit que ce dernier devait être avare en cadeaux vestimentaires envers sa fille. Maintenant, vous êtes bien plus jolie.

    Il n’avait pas dit cela dans l’intention de la charmer – cela aurait été dégueulasse vu leur différence d’âge – mais il ne faisait que constater un fait. Il n’avait pas bougé. Encore là, il n’y avait pas de preuves. Était-elle bien sa fille ? Si le gouverneur n’avait pas menti – ce qui ne risquait pas, il était si soumis depuis la disparition de sa « vraie » fille… Mou, ha, ha ! – Isabeau n’était pas une Swann, mais une Beckett. Voilà qui changeait drastiquement les choses. Et c’était en sa faveur ! Une fille. Il pourrait la manipuler… À moins qu’elle ait retenu de lui et fut aussi manipulatrice… ? De toute façon, ce n’était pas dans ses projets immédiats. Il faudrait tout simplement l’empêcher de se frotter aux pirates et à la mauvaise influence qu’ils pourraient apporter. Que voulez-vous ? Même le plus cruel des hommes prêtent un peu d’attention à sa progéniture…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: RPG   Mar 24 Nov - 22:34

"- Toutes ces richesses ? Si vous ne les désirez point, c’est bien simple; ne les portez pas. Quant à votre statut, fille de gouverneur, eh bien je me suis dit que ce dernier devait être avare en cadeaux vestimentaires envers sa fille. Maintenant, vous êtes bien plus jolie."


La jeune fille n'en revenait pas! Elle ne s'attendait pas à cette réponse du Lord! Que manigançait-il? Le regard du Lord restait toujours fixer sur Isabeau. Pourquoi? Pourquoi? ____________ Pourtant, la jeune fille constata qu'ils avaient des points communs physiques: même teint de visage, même traits et même yeux. Cela affirmait qu'elle était sa fille? Mais alors? Ce Gouverneur lui aurait mentit sur toute la ligne. Point positif: Elisabeth n'est plus sa soeur, tant mieux, elle ne peut la saquer. Huhu. Revenons à notre cas Beckett/Isabeau oups Cutler/Isabeau. C'est mieux. Isabeau lut une certaine tristesse dans les yeux du Lord. Pensait-il à quelque chose? A t-il un lien avec le mystérieux passé d'Isabeau. Un souvenir, perdu. Un souvenir lointain très lointain. Le doux visage d'une femme embrassant son bébé puis partit dans les ténèbres de la nuit noire. Est-ce sa mère? Le Lord sembla vouloir lui répondre quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liens de sang [Isa]   Mer 25 Nov - 5:55


    Il remarqua un changement dans les yeux de son interlocutrice. Un éclat soupçonneux ? Un regard teinté de joie ? Il n’aurait su le dire. Tout ce qu’il savait, c’était que la vérité quant à leur lien réel les reliant allait bientôt faire surface. Pour le moment, ce n’était que pures suppositions de sa part. Il essayait de lui mettre la puce à l’oreille. Et cette manœuvre avait fonctionné. La jeune blonde ne savait plus quoi dire. Si cette scène avait été narrée dans une bande dessinée, un grand point d’interrogation aurait été tracé au-dessus de la tête d’Isabeau. Le problème, c’était que le Lord ignorait quoi répondre. Ou plutôt, ce qu’il pouvait ajouter. La jeune femme n’avait pas réagi oralement à ses propos. La raison en étaie-elle qu’elle était très étonnée ? À un point tel qu’elle avait oublié l’usage de la parole ? Ou peut-être ne savait-elle pas quoi dire, justement. De tels sous‑entendus cachant une vérité qu’on n’aurait jamais devinée étaient inquiétants. Le « père, », si père était-il, ajouta, feignant la confusion :

    - Veuillez me pardonner ces propos peu flatteurs envers votre paternel. Ce n’était guère diplomate de ma part.

    Il excellait dans l’art subtil du mensonge. S’il était facile de débiter un mensonge, en général, la plupart des gens laissaient des signes évidents : regard fuyant, rétrécissement de la pupille… Oublions les gouttes de sueur qui perlent sur le front; ce n’est pas réaliste. Beckett, lui, avait tant menti dans sa vie – surtout pour des questions d’affaire, il est vrai – qu’il y était habitué. Cependant, le fait de dire cela était un bon moyen de découvrir ce que savait exactement Isabeau quant à l’identité de son père biologique. Afin de s’assurer qu’elle dirait quelque chose cette fois, Cutler continua :

    - Je vous ai demandé dans mon bureau tout à l’heure, merci d’avoir accédé à ma requête dans un délai aussi rapide. Je désirais savoir si vous vous plaisiez à bord de l’Endeavour.

    Question banale comme une autre. En réalité, il voulait avoir l’occasion de l’observer de près. S’il la lorgnait publiquement, on le traiterait de pervers. Mais dans cette situation, il avait un bon prétexte. De plus, l’entretien était privé. Il n’y avait donc aucun risque que les informations divulguées – si informations divulguées il y aurait – se propagent par l’intermédiaire d’une tierce personne particulièrement bavarde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Liens de sang[Isa]   Mer 25 Nov - 14:06

"Il remarqua un changement dans les yeux de son interlocutrice. Un éclat soupçonneux ? Un regard teinté de joie ? Il n’aurait su le dire. Tout ce qu’il savait, c’était que la vérité quant à leur lien réel les reliant allait bientôt faire surface."


Une vérité a le pouvoir de tout changer. Une simple vérité. Banale. Deux êtres peuvent se retrouver ou se découvrir grâce à ça. Pourquoi cette question:


"- Je vous ai demandé dans mon bureau tout à l’heure, merci d’avoir accédé à ma requête dans un délai aussi rapide. Je désirais savoir si vous vous plaisiez à bord de l’Endeavour."

Le lord voulait-il l'attendrir? Peut-être? Une image, une image gravée dans sa mémoire. Elle revient, revient. Un flash-back. Sa mère défunte? Oui. Une femme, belle, de même taille que le lord, un teint assez blanc, chevelure blonde comme le blé en été. Et des beaux yeux verts. La femme secrète du lord. Pardon? Ce lord possède un coeur et des sentiments Oo'. Mais oui mais très cachés. Cette thèse expliquerait tout. Mais comment se sont-ils rencontrés? Dans quelles circonstances? Etait-elle au service de la compagnie des indes? Si ça se trouve, elle a été conçue ici dans cette pièce! NON, NON, pas de réponse directe comme ceci Isa'. Il ne reste qu'une solution aller vois ce gouverneur et lui faire cracher le morceau ou ce Lord allait tout lui balancer? Il serait temps que de rester planter debout comme une gourde et qu'un jeux de regards s'installe.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liens de sang [Isa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens de sang [Isa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Liens du Sang (policier)
» [BD] Le Tueur, Tome 4 : Les Liens du Sang
» MERCY THOMPSON (Tome 02) LES LIENS DU SANG de Patricia Briggs
» LIENS DE SANG (Tome 01) de Callie J. Deroy
» Les liens du sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: