AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]   Dim 27 Sep - 13:29

Lise descendit d'un bateau de la marine marchande, qui avait bien voulu la prendre à bord jusqu'à la prochaine escale. Le Capitaine du navire avait même poussait la politesse jusqu'à lui donner des vêtements propres et digne digne d'une sœur d'Amiral de la Compagnie des Indes. Pourtant le matelot ne savait rien de sa famille et croyait qu'elle avait périt dans un naufrage. Le même naufrage qui avait fait Lise prisonnière d'une île, sans nourriture avec de l'eau à perte de vue...
Le Capitaine avait donc prit pitié de la jeune femme solitaire et l'avait traitée avec respect.
Cette dernière le remercia une foie arrivé au port de la ville qui avait bercé son enfance. Étant retourné chez elle, Lise avait trouvé une bourse qu'elle avait donné à l'homme toujours de bonne humeur qu'elle avait trouvé très aimable.


Cela fait elle était donc là où elle se trouve en ce moment, en bas de la passerelle menant à l'imposant bâtiment. A la gauche de la "Pirate" des soldats de la Royal Navy marchaient aux pas. Cela provoqua un frisson de dégout pure et simple le long de la colonne vertébrale de la jeune femme : elle détestait marchait aux pas, préférant suivre son propre chemin que restait dans le rang à attendre. Attendre quoi au faite ? sa destiné ? Elle ne croyait pas à ça non plus ! On passe sa vie à n'attendre rien d'autre que sa mort et elle voulait avoir le choix de sa mort et de son enterrement, elle voulait vivre et mourir sur l'eau, dans l'océan.

Suivant les marins du regards elle se mit également à les suivre à pied, presque sens s'en rendre compte, elle ne voyait rien d'autre qu'eux et leurs beau costumes. Car elle l'avouait volontiers : les uniformes de la Royal Navy étaient beau, mais donnait une sorte de prestance aux homme qui les portaient. Surtout à l'un d'entre eux...
Elle l'avait revu une foie, une seule petite foie depuis l'assassina préméditait de son p... mais elle n'était pas allé le voir, c'était il y a quelques mois à peine lorsque qu'il avait eut une promotion de Commodore... Il était très beau dans son costume bleu et blanc. Cependant pensée à son frère ne résoudrait pas son problème, surtout qu'elle avait entendu dire par le Capitaine de Navire marchand qu'il était passait Amiral et sous les ordres de cette ordure de Cutler Beckett !

Lise fut prit de vertige à cause de toutes ces émotions contradictoires qui tournoyaient dans sa pauvre tête déjà bien remplis. Elle se cramponna au mures avant de se laissait glisser sur le sol pour reprendre son souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]   Jeu 1 Oct - 13:15

    Depuis le temps qu’il était militaire, l’Amiral Norrington avait plus que l’habitude de marcher en cadence. Ce rythme calculé, aussi précis qu’un métronome, imposé par les défilés, les rondes et autres marches professionnelles, était devenu comme naturel pour lui. Lorsqu’il se déplaçait, il l’adoptait sans y penser, n’y prêtant guère attention. Était-ce pour autant qu’il ne suivait pas son propre chemin ?...




    D’accord. Il avait cessé de suivre son chemin depuis ce jour où il était revenu voir Cutler Beckett pour entrer à son service. On pourrait même considérer que le vrai moment de fracture avec sa volonté fut celui où il perdit Elizabeth. Il se souvenait de ce jour comme le jour où il avait failli ce marier avec elle, mais où elle l’a rejeté. Devant tous ses anciens hommes. A l’époque il était Commodore. Dès lors son destin cessa de lui appartenir. Toute sa vie il avait combattu les pirates, désormais il ne pensait plus qu’à attraper Sparrow et le Pearl. Qu’avait-il d’autre à faire ? Elizabeth était désormais bien loin de lui, inaccessible. Il y mit tant d’ardeur qu’il fut éjecté de la Royal Navy. Sombrant dans l’alcoolisme, prisonnier de son passé, il subit un virage à 180° et se retrouva à son tour matelot du Pearl. Lui. Simple matelot. Sur un navire pirate. Lui ! Sur le Pearl ! Sous les ordres du capitaine Sparrow !!!! Vous n’y croyez pas ? Vous pensez que c’était inconcevable ? Pourtant c’était vrai. La pure vérité ! Et comme si toute cette déchéance ne suffisait pas, il croisa sur ce navire maudit (qui ne l’était plus au sens propre du terme) Elizabeth. Cette femme dont il était follement épris, et qui lui avait préféré le forgeron-pirate Turner, semblait désormais avoir un faible pour un autre homme. James s’en était rapidement rendu compte. Cela lui avait percé le cœur d’autant plus que ce nouvel entichement n’était autre que … SPARROW ! Il y avait de quoi se jeter à la mer. Ou se pendre. Tiens, pourquoi n’y avait-il pas pensé ? N’était-ce pas lui qui avait dit alors qu’il était encore lieutenant : « Je veux faire en sorte que tout homme naviguant sous le pavillon d’un pirate reçoive ce qu’il mérite… Un saut dans le vide suivit d’un arrêt rapide. » ? Et que faisait-il sur le Pearl ? Je vous le donne dans le mile, il naviguait bien sous un pavillon pirate, et avec une bouteille de rhum en sus.

    Mais cessons de parler de tout ce passé que tout le monde connaît pour nous concentrer sur le présent. Marchant au pas, il attendait peut-être la mort. Mais avant la mort, l’Amiral attendait autre chose. Il l’avait attendu presque toute sa vie et continuerait jusqu’à la fin, en obtenant une partie de ce qu’il désirait. Mais cela il ne le savait pas, et le plus tard serait le mieux. Vous l’avez compris, il attendait Elizabeth. Encore elle, je sais. Vous allez dire que je ne parle que d’elle, que cela suffit, stop. Dites-moi, est-ce ma faute si elle absorbe complètement les pensées de notre Norrychou adoré ? Comment cela vous n’êtes pas obligé de subir tout cela ? Hey ! Vous avez le choix. Ne lisez pas. Vous le pouvez, vous. Croyez-vous que ce soit agréable pour James d’être ainsi torturé, sans échappatoire aucun? Il ne peut pas zapper, lui. Il est obligé de constater sa vie, de la continuer, sans espoir d’y échapper.

    Dans sa mélancolie habituelle, il ne remarqua pas dans un premier temps la jeune femme bien habillée. C’était assez rare d’en apercevoir une au port, bien que dans la ville même, elles couraient les rues. Ce ne fut que lorsqu’elle commença à se sentir mal et à glisser contre le mur que l’Amiral y prêta attention. Il ne regardait pas les femmes. Ne comprenez pas par cette phrase qu’il regardait les hommes, bien au contraire. Non. Ce qu’il faut entendre à ce propos c’était qu’il ne regardait qu’Elizabeth. Encore et toujours Elizabeth. Demoiselle omniprésente à son esprit. D’ailleurs, la jeune dame qui se trouvait au sol avait un air familier. Elle ressemblait un peu à la fille du gouverneur Swann. Mais plus encore, c’était comme si James l’avait déjà vue. Il connaissait ces traits. Non. Ce n’était pas possible. Elle était morte.

    Chassant de son esprit ces pensées envers sa sœur, il se pencha vers la demoiselle et tendit ses bras pour la soutenir et l’aider à se relever.


    « Vous vous sentez bien, mademoiselle ? » lui demanda-t-il d’un air inquiet. Inquiet et soucieux. Plus ses yeux scrutaient l’inconnue et plus il se disait que si un jour dans sa vie il serait chanceux, alors ce jour serait aujourd’hui. Il tenta donc sa chance. C’était ce que l’on appelait « prendre le destin en main ».

    « Se pourrait-il que…Lise… ? »

    Son regard ne quitta pas celui de la dame, attendant une réponse non sans un certain espoir qui pour une fois n’était pas complètement camouflé sous la résignation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]   Mer 28 Oct - 23:02

La jeune femme accepta volontiers l'aide du marin, apparemment haut gradé, même si cela n'était pas dans ses habitudes. Elle lui jeta un bref regard, suivie d'un sourire, pour le remercier et eut un véritable choc.
Son frère était toujours en vivant malgré les bruits qui courraient lorsqu'il avait tentait de traverser une tempête juste avant de démissionner de son poste de Commodore... Elle eut presque envie de lui sautait au coup, seulement il avait un "déguisement" d'Amiral et cela lui donner vaguement envie de vomir sur les pompes fraichement cirés de son frère. Comment pouvait-il être arrivé là ? Comment avait-il put revenir à son premier et unique métier ?
Des tonnes de questions se bousculaient dans la pauvre tête de la jeune femme.
Se libérant de l'emprise de l'homme, qui se tenait face à elle, Lise saisit d'une faible main l'avant-bras de... de... bref, de James ! Ce nouveau contact lui fit un bien fou, inexplicable certes, mais elle se sentit immédiatement mieux.
[/justity]

" James ! ... C'est bien toi ? Enfin ! "


[justify]La jeune femme frisait l'hystérie maintenant et elle avait parlais dans des aiguës si assourdissant qu'elle se surprit elle-même. Sa poitrine battait la chamade et elle eut du mal à le contrôler pour la ramener à un rythme convenable pour pouvoir suivre une conversation. Elle souriait comme une démente à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]   Jeu 29 Oct - 10:27

    L’Amiral James Norrington n’avait pas démissionné. Il y avait été contraint suite à cette histoire. Il avait été viré ! Oui, mis à la porte de la Royal Navy après tant d’années de bons et loyaux services. Ceux qui le vantaient auparavant lui tournaient désormais le dos ou lui cassaient du sucre dessus ! Justement à cause de cette tempête où il avait pris une très mauvaise décision, guidé par son instinct et sa colère, non pas par sa raison. Or tout le monde le sait, à l’armée, il n’y avait pas le droit à l’erreur, surtout aux postes les plus hauts. Si son navire et son équipage avaient survécus à la tempête, James aurait sûrement quand même eu des pénalités. Mais il porterait toujours un uniforme de la Marine Royale d’Angleterre qui, il faut le dire, son plus saillant que ceux de l’East Indian Trading Company. Et puis en plus, être au service de Beckett…. Franchement… Cependant, Norrington n’avait pas le choix. C’était cela ou redevenir Pirate, supporter puanteur et rhum, et constater jour après jour la débauche de plus en plus flagrante de sa bien aimée Elizabeth. Celle qui embrasse tous les hommes sauf lui T_T (sinon il serait mort, mais ça il le sait pas >.> )

    " James ! ... C'est bien toi ? Enfin ! "

    HAAAA ! C’é…C’é….C’était….C’était bien elle ! James avait de la chance dans sa vie et finalement tout n’était pas que malheur. Se produisait-il un tournant dans les souhait de Dame Fortuna ? Quoi qu’il en soit, notre homme était trop ému pour pouvoir se retenir. Il prit dans ses bras la demoiselle qu’il avait aidé à se relever, la serrant trèèèès fort. Une de ses mains s’était placée dans la chevelure de Lise, derrière sa tête, l’autre dans son dos, le bras passant par-dessus son épaule. Lise ! Bon sang ! Lise ! Il en pleurait presque !!

    « Oh… Lise… Tu es …vivante… »

    Il éprouvait quelques difficultés à parler. Il faut dire qu’il était sous le coup de l’émotion. Sa sœur qu’il avait cru perdue à jamais durant tant d’années ! L’Amiral avait tant de questions à lui poser, trop d’entre elles se bousculaient dans son esprit. Mais aucune n’arrivait à se former pour l’instant. Elle était en vie.

    Dans leur étreinte, Lise pouvait sentir le cœur de son frère battre la chamade. Un grand moment. Il ne pouvait pas savoir que ses vêtements de travail lui donnaient la nausée… ^^’.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]   Lun 30 Nov - 22:25

De nouveau Lise fut prise de secousses si forte qu'elle en tremblait. Elle avait, dans un premier temps, hésité car cela faisait des années qu'elle n'avait pas vue son frère, cette sensation avait ensuite laissé place à un véritable choque qui avait fini par se muet en tremblement et spasmes si violant qu'elle s'accrochait à son frère comme un naufragé à son bout de boit.^^
Bref, la pirate ne savait plus quoi pensé, ni quoi faire elle attendit donc de se calmé et une foie son calme revenu elle fusilla du regard, les habits de gradé de James, James, James, James... Elle se répéta plusieurs fois se prénom comme s'il s'agissait d'une chanson, d'une comptine pour endormir les enfants et reposa sa tête sur l'épaule de l'homme qu'elle serrait encore dans ses bras. Elle se laissa bercer par les palpitations de son cœur.
Enfin, lorsqu'elle senti que son courage était revenue, elle leva ses yeux mordorés et scruta ceux de sa moitier. Elle attendit quelques secondes qui passaient comme des heures pour elle et commença en murmurant :


« Que fais-tu de ta vie maintenant ? Que t'est-il arrivé ? Pourquoi...»


La voie de la cadette s'étrangla dans sa gorge à cause du surplus d'émotion. Comment avait-il osait ? Bien sûr, il n'était certainement pas au courant du meurtre perpétrer au non de ceux pour qui il travaillait maintenant... Elle détourna la tête. La colère l'envahit. La submergea. La peine commença à faire sa place dans le coeur de la jeune femme. Elle l'envahit également puis la submergea. Ces deux sensations contradictoires cohabitaient étrangement et douloureusement dans sa poitrine. Elle réussit néanmoins à finir sa phrase en chuchotant.


« Pourquoi travailles-tu pour eux ? »


Elle ne comprenait plus rien à ses sentiments car, sens savoir pourquoi elle lui pardonnait cela. Elle se plut à penser que la Compagnie l'avait induit en erreur. Elle effaça les larmes qui coulaient sur ses joues et sourit faiblement.


« Comment te sens-tu ? Qu'as-tu fais depuis... tout se temps ? Comment t'es-tu pris d'amour pour la chasse aux pirates ? »


Sa dernière question avait certes des allures d'accusations mais elle avait pris l'aire le plus détaché pour ne pas avoir à entrer dans certaines explications. Maintenant, la benjamine de la famille souriait de toutes ses dents découvrant une rangé presque parfaites et linéaire de dents blanches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]   Ven 25 Déc - 23:45

    James vivait un instant unique. Il avait de nouveau quelqu'un pour qui se battre. Cela lui faisait défaut depuis qu'Élisabeth lui avait préféré William. Il s'était retrouvé seul, n'ayant à se préoccupé que de lui-même. Or James n'avait pas ce caractère égoïste que l'on peut voir chez certaines personnes. Son bonheur devait passer après celui des gens qu'il aimait. Cette catégorie de gens se réduisaient à Elizabeth car il pensait sa famille entièrement morte. Ainsi donc il s'était évertué à la rejoindre. Il savait qu'en embarquant sur le Pearl il la reverrait d'une façon ou d'une autre. C'était un moyen de veiller indirectement sur elle. Finalement, cela l'avait rapproché de la demoiselle plus qu'il ne le croyait. Il avait été pirate à ses côtés. Quelle déchéance. Surtout que c'était pour la voir s'éprendre de Jack ! Quelle torture. Mieux vaudrait-il pour lui qu'il l'oublie !!

    Bref. Désormais il avait sa petite sœur. Lise. Que cela remplissait son cœur de joie et l'apaisait !

    Finalement, des larmes firent même leur apparition au coin de ses yeux. Il avait l'habitude de contenir ses sentiments, de les retenir : son origine anglaise et son statut de militaire lui avaient appris à agir ainsi. Mais là, c'était trop d'émotions d'un coup ! Lise !!! Vivante ! Là ! Dans ses bras ! Sa Lise ! Comme elle avait grandi ! Et pourtant, James voyait toujours la gamine qu'était sa petite sœur. Il y avait des choses comme ça... ^_^

    Puis elle lui posa un tas de questions sur lui, et surtout sur sa profession. Devant l'insistance de Lise sur ce point, et surtout la formulation de ses interrogations, notre homme reconnu un certain ton de reproche. Elle avait appelé l'EITC "eux". Sa sœur ne devait pas être une sympathisante de la Compagnie des Indes Orientales, et pouvait-on l'en blâmer ? James lui-même aurait préféré ne pas à avoir à obéir à Beckett. Un homme cupide et froid ne s'intéressant qu'à la domination du monde. Un peu mégalo sur les bords (un peu beaucoup même).

    James ne répondit pas immédiatement. Il recula un peu pour la regarder, ses mains posées sur les épaules de sa sœur. C'était une jeune fille désormais. Une jeune femme même ! Il devrait se faire à l'idée (et pas se faire Hallyday... hem... (sorry pour ce jeu de mot, c'était plus fort que moi)). Au bout de plusieurs secondes, voire minutes, il prit enfin la parole.


    - Lise... je... je suis si... heureux ! Si heureux de te revoir après toutes ces années ! Tu ... tu es devenue si ... si grande !

    Il n'en revenait pas. ^^
    Mais rapidement il continua, répondant aux questions de sa soeur.


    - Nous avons tant de choses à nous dire tous les deux... la rue n'est peut-être pas le meilleur endroit pour...

    Et oui, en réalité les questions de la demoiselle deumeraient toujours sans solution, mais était-il utile de préciser que James aurait préféré rester dans la Royal Navy que de servir Lord Beckett dont le seul intérêt était la domination totale des océans ? La Marine Royale, elle, défendait un pays...

    - Viens chez moi, nous pourrons discuter tranquillement. Où étais tu passée depuis toutes ces années ?!"

    Il la tutoyait. Depuis combien de temps n'avait-il pas tutoyé quelqu'un ? Alala ! Qu'il était content d'avoir retrouvé sa sœur. Elle était en vie ! Lise ! Il en était si heureux qu'il en avait oublié Elizabeth !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une autre demoiselle en détresse ^^[James NoRRington]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MIMITAH UNE AUTRE DEMOISELLE DANS LA ZIK CONGOLAISE
» Les Rendez-Vous de Juillet 2013
» Demoiselle en détresse (moins la demoiselle) (Dove)
» Henri James : L'autre maison
» David Sarnoff, opérateur qui intercepta l'appel de détresse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: