AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'heure des plaisances ¤ Libre ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Jeu 23 Juil - 18:08

C'est agréable, le beau temps et la châleur, n'est-ce pas ? ça donne envie de sortir, de profiter un peu du soleil et ses bien-faits. C'était par ses temps là que Port Royal était charger de personnes (nobles comme pauvres) dans ses rues. Ils achetaient se que leurs proposaient les commerçant, ou bien faisaient une petite balade en famile, en amoureux. Il fallait bien s'occuper, non ?
Parmit eux se trouvaient la jeune miss Ledermann. Vêtue d'une robe jaune claire légère lui permettant de supporter comme il se devait la châleur ambiante, les cheveux noués par des rubans de la même couleur, elle passait innaperçut par les personnes l'entourant. Tant mieux. Portant un petit panier recouvert d'un drap sur l'ouverture, ses oeil se baladèrent de stand en stand, faisant semblant de rechercher quelque chose. Sarah s'arrêta devant un marchand et fruit et légumes. Hop. Sans que personne ne l'est vue, elle réussit à se prendre une magnifique pomme rouge qu'elle fourra dans son panier, a main toujours accrochée a celle-ci. Tout en s'éloignant, et une fois qu'elle fut sûr que le vendeur ne la verrait pas, elle sortit la pomme et croqua dedant, le sourire au lèvres, faisant dans sa tête le bilan de la journée. Pour l'instant, la voleuse avait réussit à subtiliser quatre bourses bien rebondits. Hum... avec sa elle avait largement de quoi s'offrir un bon repas pour ce soir. Sa tombait bien, elle avait grandement faim, après trois jours a n'avoir avaler qu'un unique bout de pain.
Sarah quelques goûtes de sueur perler son front et les essuya d'un revers de main. Par la suite, elle se dirigea vers une ruelle, sombre. Elle s'adossa à un mur et sentir sa fraîcheur parcourir tout son corp. Cela lui fit du bien. Personne ne semblait vouloir venir par ici. Pourquoi, s'était beaucoup plus agréable que de marchait sous ce soleil étouffant. Enfin, ils faisaient comme ils voulaient. Ses dents heurtèrent à nouveau la pomme alors qu'une ombre vint cacher l'unique source de lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Mer 29 Juil - 16:00

Dans sa haute demeure de Port Royal, adossé à une fenêtre donnant sur la rue pleine de vie, Rafaelo guettait l'animation de sa petite ville. Toutes les semaines, ce jour là, à cette heure, il se postait tranquillement contre la vitre pour observer les jeunes et moins jeunes habitants. Leur ballet l'amusait beaucoup, certains fâchés en grande discution sur le prix d'un article ou sa qualité, d'autres draguant les belles damoiselles qui gloussaient et rougissaient sous leurs éventails qu'elles ne manquaient pas d'agiter, essayant d'apporter un peu de fraîcheur.
D'ordinaire, Prince Gallant restait à son poste un bon moment, une heure environ, mais pas cette fois là. Ainsi, les nombreux domestiques s'étonnèrent de voir leur maître enfiler une simple chemise large, un pantalon qui n'avait rien à voir avec les superbes tenues dont regorgeaient ses placards et des chaussures des plus simples également. Bien qu'il ne ressemble pas à l'homme respectable que l'on a l'habitude de croiser, ses vêtements sont immaculés. L'italiano-anglais avait tout de même laissé ses cheveux bruns attachés par un ruban noir.
Cela ne lui avait guère pris plus de 5 minutes et il ne tarda donc pas à retrouver la piste de la petite voleuse. Avoir été pirate aide, voyez-vous...
Avec un doux sourire sur son visage à la peau tanée par le soleil, il s'appuya contre le mur de la ruelle:

"C'est un bon rafraîchissement n'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Sam 1 Aoû - 21:41

Les yeux de la jeune voleuse se détachèrent du sol pour venir se poser sur la haute silhouette noire qui se dressait juste à ses côtés. Au début, Sarah eut du mal à savoir exactement à qui elle avait affaire. Cependant, elle put en déduire qu'il s'gissait d'un homme, hypotèse qui s'avéra vite très juste lorsque le soleil frolla son visage pour faire apparaître les traîts de son visage. Non, elle ne l'avait jamais vue, auparavent. Oh, peut-être qu'elle avait déjà apperçut, rencontrer furtivement ce jeune homme, mais vous parlez ! Comme si elle allait pouvoir s'en souvenir après tous les visages que l'on peut croisés dans les rues de Port Royal ! Ses yeux, après avoir décriptés son visage, s'occupèrent de ses vêtements, de son allure également. A première vue, la miss n'aurait pas put se douter une seule petite seconde qu'il s'agissait d'un noble, d'une personne dite importante sur l'île. C'est vrai, rien qu'à voir son accoûtrement... s'était plus que rare de voir des personnes riches habillées comme cela.
Quand elle eut fini son... "inspection", Ledermann sourit, d'un air mâlin.


-En effet. Répondit-elle, callement et sereinement. C'est assez aggréable par cette châleur plus qu'étouffante. Et je ne suis pas la seule a avoir eu cette idée, apparement.


Un scénario n'avait pas travcersé l'esprit de la jeune femme: et si cet homme l'avait vue voler ? Et s'il savait qui elle était et ces activités ? Et si, à cause de tous ça, il allait tenté de l'arrêté et de la livrer à je ne sais qui... ? Cette pensée peu joyeuse donna un léger frisson à Sarah, qui détourna la tête et croqua à nouveau sa pomme. Pourquoi s'en faire, en fin de compte ? Tout le monde n'avait pas des attentions gênante lorsqu'ils croisaient un hors la lois. Si ça se trouve, il en était même un, lui ! Enfin, ne tirons pas de conclusion trop hâtive. Mieux vallait attendre d'en savoir plus sur lui avant de se méfier ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Dim 2 Aoû - 15:25

[HRP: désolée je ne pourrais répondre que le week end prochain :S]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Dim 2 Aoû - 17:02

[HJ: Y a aucun souçis Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Dim 9 Aoû - 17:23

Rafaelo ne se départissait pas de son sourire qui s'agrandit lorsque l'inconnue le dévisagea, l'étudia même. Que voyait-elle ? Il en avait une petite idée. Son apparence ne laissait en rien imaginer le rang qui était sien, et cela rajoutait à l'amusement qui l'assaillait.
Lui se contentait de la fixer dans les yeux, l'éclat rieur de ses propres prunelles ressortant avec le contre-jour. De sa voix aux accents étrangers, il acquiesça:

" C'est exact. "

Le déserteur rejeta la tête en arrière:

" Mais elle doit être beaucoup mieux appréciée par quelqu'un qui a dû voler sans se faire prendre que par quelqu'un qui se serait contenté de s'en saisir contre une pièce. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Dim 9 Aoû - 18:53

Alors que Sarah s'apprêté à croquer le dernier bout du fruit, elle se stoppa net dans son geste. Que dis-je, elle se pétrifia même ! Ses yeux restèrent bloquer sur le sol, son sourir ayant disparut. Argh, ce qu'elle ne supportait pas se faire avoir comme ça ! Finallement, peut-être que dans ses pensées, elle avait toucher dans le mile... cet homme l'avait bel et bien vue voler, s'était évident. Bof, une personne de plus ou de moins, ce n'est pas ça qui allait gêner la miss qu'elle était. Mais bon, le fait qu'elle s'est prise comme ça, sans même s'en apperçevoir ! Grr.
Légèrement... contrariée, la voleuse lança sa pomme et tourna à nouveau sa tête vers le jeune homme.


-D'où avez-vous la preuve de ce que vous avancez ?


C'est ce qu'on appelle être de mauvaise fois. Quoi, parce que vous pensiez qu'elle aller dire oui, qu'il avait raison ? Pf, mais non voyons. Elle allait chercher à le démentir, à jouer les tête de mûle, comme à son habitude.


Dernière édition par Sarah Ledermann le Jeu 13 Aoû - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Mer 12 Aoû - 19:54

-La preuve de ce que vous avancez...

Rafaelo haussa les épaules, pas d'abandon, mais d'amusement encore une fois. On dirait vraimentque cet homme passe sa vie à être amusé n'est-ce pas ?
Prince Gallant désigna d'un geste ample la minette:

-Tout me l'indique. D'abord, je vous ai tout simplement vue chiper cette pomme. Votre discrétion n'est certes pas mauvaise, mais n'oubliez pas de lever le nez: il y a aussi des gens aux fenêtres qui regardent et observent les rues. Et bien sûr, votre réaction: vous vous êtes pétrifiée au lieu de vous offusquer ou quelque chose du genre.

Par la suite, il secoua tranquillement la tête, envoyant bien évidement la poignée de mèches brunes qui ne se décidaient pas rejoindre leurs congénères enrubannés.

-Ne vous inquietezpas, je n'aime pas ce marchand, je ne lui dirai donc rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Jeu 13 Aoû - 11:09

Ah, les fenêtres... si on devait maintenant se mettre à surveiller à les surveiller celles-là, bah on n'avait pas fini... déjà que ce n'était pas facile de surveiller la majeure partie de la rue dans laquelle vous vous apprêtais à subtiliser un objet d'une quelconque valeur, alors en plus les fenêtres... Franchement, on pourrait presque en devenir paranoïaque: nous sommes espionnés de partout ! Bientôt, on sinisera dans votre vie privée pour y connaître les moindres secrets, les moindres recoins. Ce qui, bizarrement, n'étonnerait guère la jeune femme, vue comment étaient parties les choses. Pire que des bêtes traquées ! Enfin bref.
La frustration montait de plus en plus en Sarah, qui préféra se lever. Décidément, elle ne supportait pas se faire prendre la main dans le sac, incroyable !


-J'aurai très bien pu aussi m'en prendre à vous physiquement sous une colère passagère. Dit-elle entre ses dents. Enfin, rajouta-t-elle un peu plus haut, on peut dire que vous avez le sens de l'observation.


Elle se mit à frotter sa robe, recouverte au bout d'une légère couche de poussière, et prit son panier remplit de quoi s'offrir un repas pour ce soir.

-C'est très aimable à vous. Mais même si vous ne l'aimez pas, en faisant ce geste si... courtois, qui vous dit que je ne viendrais pas chez vous, ou simplement en vous croisant dans la rue, que je ne vous volerai pas à votre tour ?


Hum... ça n'aurait pas été très sympathique de sa part. Mais qui a dis que miss Ledermann était sympathique ? Dans la vie, c'était chacun pour soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Mer 26 Aoû - 18:29

Rafaelo ne manquait pas d'observer l'attitude de la demoiselle et cette attitude ne manquait pas de l'amuser encore et toujours:

"Vous en prendre à moi physiquement ? Vous ne me semblez pas née de la dernière pluie... Les hommes sont plus fort que les femmes à la base et vous ne savez rien de mon passé. Peut être suis-je un dangereux tueur ?"

La suite de la provocation n'en fut pas moins rigolote à entendre:

"Venir chez moi ? Savez-vous seulement où j'habite ? Certes, vous pourriez éventuellement me voler quelque chose dans la rue, mais pour cela, il faudrait que j'ai quelque chose d'interessant à voler."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Ven 28 Aoû - 19:46

Les yeux brun de Sarah se figèrent dans ceux du jeune homme. Bon sang... il avait un certain dont pour l'ennerver, et Dieu seul sait à quel point elle s'ennervait très vite ! Et que quand elle l'était, elle faisait des choses que parfois elle pourrait regretter. Mais quand la colère vous gagnait, vous envahissait... Qu'est-ce qu'on pouvait avoir envie de se défouler pour que cela passe et qu'on revienne à notre état normal !
Cependant, la voleuse n'en était pas encore à ce stade. Le regard noir, elle ressera sa poigne sur la poignet du panier.


-En effet, vous pouvez l'être. [*]Lâcha-t-elle soudainement. Mais tout comme moi, vous ne connaissez rien de mon passer. De plus, vous devriez apprendre à ne point négliger la gefnte féminime. Certaines d'entre elles pourraient vous ammené à avoir bien des surprise...


Certaines dont elle. Il fallait se méfier de tout, dans la vie, même du sexe dit faible.

-Tout est bon a voler, vous savez. Il faut simplement résussir à trouver une quelconque valleur aux objets que l'on arrive à subtiliser à leurs propriétaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Sam 29 Aoû - 16:58

Que faire... Tout chez cette fille amusait le Déserteur. Petite minette sauvage, elle croyait l'intimider alors qu'elle ne fesait que renforcer l'envie du jeune homme de l'aider. Mais de l'aide, elle n'en accepterait certainement pas.

"De plus, vous devriez apprendre à ne point négliger la gente féminime. Certaines d'entre elles pourraient vous ammené à avoir bien des surprise..."

Ah, voilà qui était intéressant. Un sourire mélancolique ternit le regard joueur de Rafaelo:

"Oh si vous saviez, je suis l'un des plus grands fans de la gente féminine..."

-Tout est bon a voler, vous savez. Il faut simplement résussir à trouver une quelconque valeur aux objets que l'on arrive à subtiliser à leurs propriétaires.

Pas faux, mais sur lui, l'ex-pirate n'avait rien. Sauf ses habits. Cette gamine n'allait tout de même pas le déshabiller !

"Vous comptez donc me voler ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   Sam 21 Nov - 12:51

[Haaaan, désolé, j'avais pas vue que tu m'avais répondu =S ]

Un sourire nerveux aux lèvres, se retenant le plus possible de laissé explosé sa colère sur cet homme qui semblait prendre un mâlin plaisir à la voir comme ça, Sarah posa son panier par terre et croisa ses bras, le toisant légèrement de haut.

-Un grand fan, vraiment ? Et que savez-vous exactement sur les femmes, monsieur ?


Serait-il un de ces hommes qui savez se faire de la compagnie en majorité féminine ? Un dragueur peut-être ? Beuha. Il en avait pas vraiment l'air en tout cas. A moins qu'il cache parfaitement son jeu ?

-Vous voler ? A quoi cela me servirait-il maintenant que vous savez qui je suis et mes activités ? Je ne suis pas sotte à ce point, encore...


Comme si elle allait le voler... ça aurait été plus amusant avant, mais maintenant qu'il la connaît...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure des plaisances ¤ Libre ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure des plaisances ¤ Libre ¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» Comment envoyer un sms à une heure différée
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: